Ecomnews - Adds
Montpellier : L’Exocet Go Kart permet de pratiquer le karting sur l’eau !
Par Fiona Urbain publié le 15 OCT 2021 à 09:14
La start-up ExocetGame propose aux exploitants de bases nautiques un bateau révolutionnaire. Maniable sans permis ni expérience, étudié pour la glisse en toute sécurité, ce skimmer à moteur électrique, équipé d’un foil, permet de pratiquer le karting sur l’eau en famille, entre amis ou collègues en dosant ses sensations, pour le fun comme pour la compétition. ExocetGame veut ainsi démocratiser le bateau et le loisir nautique, en France et à l’international.

Accélérer sur un plan d’eau comme sur un circuit de karting : l’expérience sera possible dès 2022 grâce au skimmer conçu par la start-up montpelliéraine ExocetGame.

Son créateur Philippe Faucon, ancien gérant de base nautique, travaille depuis près de deux ans sur ce projet de nouveau loisir nautique accessible au plus grand nombre. Il lance l’Exocet Go Kart début 2022 en proposant aux exploitants de bases de louer ses skimmers ; ExocetGame en assurera la maintenance et les évolutions.

« Nous projetons d’équiper quatre espaces de loisirs en 2022 avec une trentaine de bateaux, précise Philippe Faucon. Notre objectif est de travailler avec 10 à 15 bases en France d’ici 2024 et, dès 2023, de cibler l’Europe et la Floride. » À terme, ExocetGame souhaite travailler avec des franchisés, exploitants de plans d’eau.

Deux ans de développement et un million d’euros d’investissement

ExocetGame a conçu et assemblé ses deux premiers bateaux grâce à un travail de recherche et de développement mené avec le soutien de la plateforme mécatronique de l’IMT Mines Alès où la start-up est incubée.

Philippe Faucon a recruté l’architecte naval Charles Bertrand au poste de CTO. « Une fois les premiers Exocet Go Karts livrés, nous aurons consacré un million d’euros au développement de notre prototype en cours de brevetage, avec la participation de CRÉALIA, de la Région Occitanie, de Bpifrance et de fonds privés, explique Philippe Faucon. Notre skimmer est unique en son genre, le seul engin intermédiaire entre le bateau de promenade et le jet-ski ! »

Équipé d’un seul foil sous l’eau pour accentuer l’accélération et les sensations, le skimmer est stabilisé par une carène musclée et propulsé par un moteur électrique.

Chaque bateau est géolocalisé, connecté pour enregistrer les paramètres de course et les circuits, sécuriser la pratique et limiter les mauvaises manœuvres. Ses créateurs veulent le produire durablement : moteur zéro émission et sans nuisances (odeurs, bruit), peu d’exemplaires pour favoriser l’entretien et l’usage sur la durée, recyclage des skimmers hors d’usage.

L’Exocet Go Kart, première étape de la démocratisation des loisirs nautiques

Les Français sont attirés par le nautisme mais peu le pratiquent : seuls 6% d’entre eux sont un jour montés sur un bateau (contre 40% aux États-Unis – chiffres FIN).

Philippe Faucon veut changer la donne et en finir avec l’élitisme : pour faire de l’Exocet Go Kart, aucune connaissance nautique n’est requise et pas besoin de changer de tenue, on ne se mouille pas ! Et le créateur d’ExocetGame voit loin avec le développement d’autres jeux, nouveaux logiciels et modèles de bateaux à l’appui : la bataille navale sur l’eau dès 2023 (Exocet Battle), le vol au-dessus de l’eau (Exocet Fly) en 2024.

?id=FoMbQzTnWeEvnOpCNQwsrCXpWyh3xrIx

Entrepreneur récidiviste, ancien gérant d’une base nautique en Normandie, Philippe Faucon a créé la SAS ENKI à Montpellier en septembre 2018 et lancé la marque commerciale ExocetGame.

ExocetGame est accompagnée depuis novembre 2018 par l’Incubateur IMT Mines Alès. Elle est aussi incubée par Ad’occ sport depuis décembre 2018 et est en pré-incubation au BIC de Montpellier.

L’entreprise a obtenu un prêt d’honneur CRÉALIA. Elle a bénéficié d’un contrat expertise de la Région Occitanie (via Ad’Occ) pour valider la faisabilité de son projet et d’une aide de BPI France pour le développement de l’innovation (ADI).

Ecomnews - Adds