Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Quel bilan économique pour les entreprises ?
Par Denys Bédarride publié le 06 SEPT 2018 à 09:00
Bilan économique contrasté pour les entreprises de la Nouvelle-Aquitaine au 1er semestre 2018. Une note positive, le niveau des carnets de commandes laisse espérer une forte consolidation des ventes comme le montre l’enquête de conjoncture semestrielle coordonnée par la CCI Nouvelle-Aquitaine. Elle a été réalisée auprès de près 4 000 chefs d’entreprise sur l’ensemble du territoire.

En Nouvelle-Aquitaine, au premier semestre 2018, les indicateurs restent encore fragiles mais les perspectives sont plus favorables. Ce constat été obtenu par les CCI départementales de Nouvelle-Aquitaine après la compilation de données sur l'actualité économique de 3 853 entreprises régionales au premier semestre 2018 et les perspectives pour la fin de l’année 2018.

Si les carnets de commandes des entreprises suivent la même tendance (à la hausse) que fin 2017, les Chiffres d'affaires se développent de façon plus modérée. Devant faire face à des prix d’achat toujours plus élevés, les chefs d’entreprise ont eu, en effet, de grandes difficultés à sortir des marges bénéficiaires face à la croissance de la production

Confiant dans un climat complexe
Malgré tout, la confiance est là : 78 % d’entre eux croient en l’avenir de leur entreprise. Ils sont 51 % à avoir confiance en l’avenir de l’économie nationale. Pour preuve, 1/3 a réalisé des investissements et une entreprise sur dix a embauché.
Côté secteurs d’activités, le commerce se trouve dans une situation défavorable avec une baisse de la fréquentation des clients et donc une perte de CA. L’industrie, les services et le BTP poursuivent leur progression de vente tout en maitrisant l’aspect financier au premier semestre 2018 même si la moitié des entrepreneurs du secteur industriel déclare avoir subi une augmentation de leur coût de fabrication
Des disparités sur le plan géographique
Sur les territoires, si globalement la tendance est à la hausse, le Béarn, la Dordogne, la Corrèze et la Creuse obtiennent des indicateurs de production plus fragiles qu’ailleurs.
Et, c’est en Haute-Vienne et dans les Deux-Sèvres que les difficultés sont les plus importantes notamment en raison de trésoreries qui basculent dans le rouge. A contrario, les résultats sont très positifs pour la Charente, la Charente-Maritime et la Gironde, autant sur les indices de production que financiers.
Les chiffres clés :
  • 8 entreprises sur 10 déclarent avoir "confiance en leur activité"
  • 4 entreprises sur 10 ont accru le niveau de leur carnet de commandes
  • Un tiers des entreprises a réalisé des dépenses d’investissement
  • 1 entreprise sur 10 a embauché
Ecomnews - Adds