Ecomnews - Adds
Nouvelle-Aquitaine : Un réseau de forêts pilotes face aux menaces climatiques
Par Redaction publié le 07 MAI 2022 à 10:00
Face au changement climatique, l’Office National des Forêts et la Région Nouvelle-Aquitaine travaillent ensemble pour répondre au défi d’adaptation des forêts de la région. Un réseau de forêts expérimentales est initié pour promouvoir leur gestion durable, multifonctionnelle et résiliente.

Dans le cadre de la feuille de route Néo Terra, l’Office National des Forêts et le Conseil régional ont validé un programme d’actions opérationnelles sur 3 ans pour répondre au défi d’adaptation des forêts de Nouvelle-Aquitaine dans un contexte de changement climatique.

L'objectif ? Développer ensemble un réseau de forêts pilotes via des actions innovantes pour transformer la gestion des forêts.

Cette démarche commune associe une pluralité d’acteurs : l’interprofession, les collectivités forestières, la recherche, les associations environnementales, etc, autour de plusieurs réalisations comme les ilots d'avenir ou les forêts mélangées.

Des ilots d’avenir

Un ilot d’avenir permet de tester, sur une petite surface (en général 2 à 4 hectares) en conditions réelles de gestion forestière, la plantation d’une nouvelle essence ou d’une nouvelle provenance d’arbres.

Les essences ou provenances qui seront plantées ont été validées par le département Recherche, développement et innovation (RDI) de l'ONF, précurseur de ce dispositif à travers le projet de recherche RENEssences (Réseau national d'évaluation de nouvelles essences).

?id=nqMPmnIRZX79Dvga6GeNzeRx4sXzmNUD

Entre 2020 et 2023, environ 100 îlots d'avenir pour une surface de 150 hectares seront mis en place sur le territoire afin de disposer d’un échantillon-test significatif dans tous les contextes forestiers de la région.

Sur des surfaces forestières "tests" de 5 hectares des mélanges mixtes de 2 essences (un feuillu et un résineux) sont mis en place jusqu'en 2023. Cette expérimentation est menée en partenariat avec l’UMR BIOGECO de l’INRAE et en particulier, Hervé Jactel, président du conseil scientifique de l’ONF.

" Les essences sont sélectionnées pour les synergies et les complémentarités possibles qu’elles peuvent opérer en mélange, dans les mêmes conditions environnementales et pédoclimatiques.
On cherche à accroitre la multifonctionnalité des forêts en augmentant les services rendus et en protection contre les risques naturels. "

La première tranche de plantation 2021/2022 concerne des mélanges autour du pin maritime sur le plateau Landais. La seconde tranche 2022/2023 envisage de tester les effets de mélange avec le douglas dans le Limousin.

Source : Région Nouvelle-Aquitaine

Ecomnews - Adds