Ecomnews - Adds
Palmarès des hôpitaux et cliniques : l’ICM plébiscité pour son expertise dans la chirurgie du rectum et le traitement du cancer du sein
Par Denys Bédarride publié le 25 AOÛT 2018 à 09:00
Dans son numéro du 23 août 2018, le Point a rendu public le Palmarès 2018 des hôpitaux et des cliniques. L’ICM, référent pour la prise en charge des cancers en Occitanie, est notamment plébiscité au niveau national pour la chirurgie du rectum (1er Centre de lutte contre le cancer) et le traitement du cancer du sein (5ème).

C’est une véritable reconnaissance du dynamisme des équipes médicales de l’ICM et de l’excellence de la prise en charge a tout de suite indiqué le Professeur Marc Ychou, directeur de l'ICM.

L’ICM pionnier dans la chirurgie rectale assistée par robot

Si la chirurgie avec assistance robotique s’installe progressivement dans les blocs opératoires, l’ICM peut se prévaloir, non seulement de compter parmi les premiers établissements français à avoir développé cette chirurgie mini-
invasive pour la chirurgie rectale, mais aussi d’être un des premiers centres français, en nombre de patients opérés par cette technique.

176 patients ont été opérés l’an dernier

L’équipe chirurgicale de l’ICM utilise, depuis janvier 2012, le robot chirurgical « Da Vinci » (Intuitive) qui permet d’opérer en 3 dimensions.

« Le robot chirurgical accroît la dextérité du chirurgien grâceaux 3 bras commandés à distance et conçus pour reproduire les gestes de la main. En découle un acte chirurgical d’une extrême précision » précise le Pr Philippe Rouanet, chirurgien oncologue à l’ICM.

Outre la qualité du geste, cette technique moins invasive offre pour le patient un progrès incontestable : les cicatrices sont plus petites, la récupération post-opératoire plus rapide, les complications post-opératoires et les douleurs liées au traumatisme opératoire sont diminuées.

L’ICM fait partie des 5 centres en France à avoir été sélectionné pour mettre en place un nouveau robot dédié à la recherche clinique. Toutes les données des patients opérés avec ce robot sont répertoriées dans une base de données cliniques prospective, créée en janvier 2015, en partenariat avec le laboratoire Intuitive et coordonnée par le Pr Rouanet.

L’ICM est aujourd’hui un centre de référence européen pour cette pathologie. A partird’octobre 2018, l’ICM assurera la promotion d’un essai européen prospectif sur la chirurgie du cancer du rectum (RESET : Rectal Surgical Evaluation Trial) sous l’égide de la SociétéEuropéenne de Colo Proctologie (ESCP).

Le développement de la prise en charge ambulatoire du cancer du sein

Classé 5ème hôpital en France pour la prise en charge du cancer du sein, l’ICM est aujourd’hui un des établissements les plus avancés sur la chirurgie ambulatoire.

Reconnu pour l’excellence de sa filière sénologique, l’ICM a été retenu fin 2016 par l’INCa, suite à un appel à projet relatif au soutien de projets pilotes développant la chirurgie ambulatoire du cancer du sein (action 3.7 du Plan Cancer).

A propos de l’ICM :

Le projet de l’ICM a pour objectif d’étendre les indications chirurgicales à la mastectomie et d’améliorer la prise en charge des patientes en étoffant leur parcours de soin.

Depuis l’an dernier, l’équipe de chirurgie ambulatoire est ainsi soutenue et accompagnée pour élaborer, mettre en oeuvre, analyser et évaluer un projet d’organisation innovant.

« A travers ce projet, c’est toute l’articulation avec la ville que nous repensons. Elle doit désormais s’appuyer à la fois sur les nouveaux outils de communication, mais aussi sur l’essor des programmes de réhabilitation précoce après chirurgie » indique le Dr Anne Mourregot, chirurgien oncologue et coordinatrice du projet.

Créé en 1923, l’ICM (Institut du Cancer de Montpellier) est un Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de référence en Occitanie. Il est reconnu au niveau national pour son expertise et son innovation dans la prise en charge des patients atteints de cancers.

L’ICM fait partie des 18 CLCC du réseau Unicancer

Il est un des seuls établissements en France à regrouper sur un même site des unités de soins, de prévention, de recherche clinique, translationnelle et fondamentale en cancérologie.

L’ICM est habilité à recevoir des dons, legs et donations pour financer la recherche.

L’ICM en chiffres : plus de 30 600 patients reçus en 2017, 161 lits en hospitalisation complète, 36 lits en hospitalisation de jour, 12 lits en chirurgie ambulatoire, 1 003 salariés dont 118 médecins et plus de 70 personnes dédiées à la recherche clinique et translationnelle, 17 équipes de recherche mixtes (Inserm/ICM/UM1).

Ecomnews - Adds