Ecomnews - Adds
Port de Marseille-Fos : Comment concilier croissance économique et excellence environnementale ?
Par Fiona Urbain publié le 22 MARS 2021 à 09:15
Le conseil de surveillance du port de Marseille Fos a approuvé son projet stratégique 2020-2024. L'ambition : mieux concilier croissance économique et excellence environnementale. Pour y parvenir, près de 350 millions d'Euros seront investis sur la période : près des deux tiers seront dédiés aux projets de développement et un tiers aux projets de maintien des infrastructures et du patrimoine.

Les 4 orientations stratégiques du Port :

Quatre orientations stratégiques guideront l'ensemble des actions entreprises, déclare Elisabeth Ayrault, présidente du Conseil de Surveillance du Port de Marseille Fos. La première consiste en la redynamisation industrielle et l'innovation pour réussir notre transition énergétique. Le port s'est déjà engagé dans cette voie, avec notamment le programme ambitieux de connexion électrique des navires à quai ou encore l'implantation de démonstrateurs industriels liés au recyclage du CO2.

La deuxième orientation est celle de la transition numérique et des nouvelles technologies. Nous avons prouvé notre capacité à innover sur ce secteur et à tendre vers le Smart Port. L'écosystème portuaire est déjà bien avancé en termes d'accessibilité et de partage de la donnée, nous travaillons ensemble à plus d'interopérabilité, fluidité et traçabilité pour optimiser les chaînes logistiques.

La troisième vise à placer le port en tant qu'entreprise compétitive au service de ses clients. Premier port français, une position stratégique en Méditerranée, nous avons la capacité de nous hisser au premier plan de la scène maritime mondiale pour devenir une réelle alternative aux ports saturés du range Nord.

Enfin, la quatrième orientation réside dans la valorisation des compétences de la place portuaire. Pour réussir les transitions numériques et écologiques, nous devons adapter nos compétences. »

?id=pIw88k29qPXSmNew9FVfwpDrdnINSw38

Le cluster industrialo-portuaire de Marseille Fos représente 7,5% des emplois salariés des Bouches-du-Rhône.

Le port de Marseille Fos change de posture et instaure de nouveaux principes d'action :

  • Reconquérir du foncier portuaire occupé, en lien avec la transition des filières industrielles
  • Accentuer la concertation avec l'ensemble des parties prenantes
  • Intégrer la politique environnementale au modèle de développement du port
  • Elaboration d'un Schéma Directeur du Patrimoine Naturel pour mieux prendre en compte les impacts à l'échelle de l'ensemble de la Zone industrialo-portuaire ;
  • Une posture d'aménageur volontariste, pour un processus règlementaire intégralement anticipé par le Port lui-même pour réduire le délai entre la commercialisation et l’implantation.
  • Un plan d'actions pour l'excellence environnementale, avec notamment la recherche de solutions multimodales dès l'aménagement et le suivi en vue de la réduction des impacts et nuisances pour les populations locales.

« L'ambition de la politique d'aménagement sur les bassins Ouest (Fos) est d'accompagner la transition par rapport au modèle « tout pétrole » tout en limitant la consommation brute de foncier. Tandis qu'à l'Est (Marseille), l'ambition est celle du maintien de l'outil industriel avec des mesures fortes de réduction des nuisances et d'anticipation des réglementations environnementales » explique Hervé Martel, président du Directoire du port de Marseille Fos.

?id=gjrQWKran9zFtAGNogxJKnQ9ZGqP129y

Porter la part des conteneurs transportés par le fer et le fleuve de 20% aujourd'hui à 30% en 2030

La croissance atone des filières historiques du port de Marseille Fos, que sont notamment le pétrole brut et raffiné et le charbon, le conduit à adopter une stratégie volontariste de prise de parts de marché sur des filières identifiées comme des relais de croissance.

La filière conteneurs est particulièrement ciblée avec le développement de la logistique et le renforcement du lien avec l'hinterland. Les filières voitures, roulier, Gaz Naturel Liquéfié, vracs chimiques sont également visées.

Le développement des trafics s'appuie également sur une stratégie ambitieuse de desserte multimodale pour élargir l'hinterland du Port et garantir une croissance durable. Ainsi, le port de Marseille Fos envisage de :

  • Construire un plan ferroviaire en lien avec les acteurs concernés de l'axe Méditerranée - Rhône - Saône, en accompagnant le lancement de services ferroviaires longue distance et en visant le renforcement de la desserte de la Suisse, l'Alsace, Lyon, l'Allemagne... ;
  • Redynamiser la stratégie fluviale avec une concertation fluviale, une charte fluviale, des ateliers chargeurs et Medlink Ports ;
  • Porter une vision d'axe et de façade par le partage de stratégies des plateformes majeures de l'hinterland et de la façade méditerranéenne.

« Le port souhaite innover, être au cœur des modèles de demain, se doter des capacités et compétences pour réussir les transitions nécessaires. 2020-2024 sera une période de transformation pour le Port qui ne veut pas seulement constater la mutation opérée sur son domaine, mais souhaite impulser une dynamique de développement des filières d'avenir » affirme Hervé Martel.

Ecomnews - Adds