Ecomnews - Adds
Record historique de production pour les vins des Bouches-du-Rhône !
Par Fiona Urbain publié le 24 FEVR 2021 à 09:03
Pour la première fois, la production départementale de vin dépasse la barre des 700 000 hl. Le volume est au rendez-vous et la qualité aussi. Pourtant, la crise sanitaire du coronavirus, les taxes à l’export vers les USA, le Brexit... impactent fortement la filière et la commercialisation de ces millésimes 2020.

Après des pluies abondantes à l’automne 2019, l’hiver 2020 a été très sec. La récolte 2020 est belle aussi bien en qualité qu’en quantité. Les rosés sont très clairs et limpides, expressifs au nez avec une belle fraîcheur et rondeur en bouche.

Volumes historiques et progression du Bio

La vigne couvre 7,5% de la Surface Agricole Utile (SAU) du département : 6 667 ha correspondent à des revendications AOP et environ 4 000 ha à des revendications IGP et anecdotiquement sans IG. Les Bouches-du-Rhône représentent 12,43% de la SAU des vignes à raisin de cuve de la région (85 219 ha) et 1,34% du vignoble national (788 827 ha).

Les productions viticoles du département représentent en 2019 un chiffre d’affaires de 210 millions d’euros, dont 158,5 M€ pour les AOP et 50,9 M€ pour les IGP. Ce CA s’élevait à seulement 77 M€ en 2010 (58,8 M€ pour les appellations et 18,5 M€ pour les IGP).

La production de vin dans les Bouches du Rhône en 2020 s’élève à plus de 700 000 hl, niveau historiquement le plus élevé enregistré. Elle est assurée à part égale par la coopération (17 caves coopératives représentant 1 051 adhérents) et par les vignerons indépendants (135).

Récolte 2020 des AOP et IGP

Le vignoble des Bouches-du-Rhône s’étend sur 10 600 ha. Depuis la fin des années 80, cette surface reste relativement stable autour des 10 000 ha. La superficie des vignes en bio et en conversion poursuit sa progression pour atteindre 31% de la surface viticole départementale.

Selon l’enquête sur la structure des exploitations agricoles publiée par Agreste, le nombre d’exploitations spécialisées en viticulture dans les Bouches-du-Rhône s’élevait à 671 en 2018, soit 16,3% des exploitations agricoles du département

Focus sur les vins rosés

Le rosé représente 11,2% de la consommation mondiale des vins tranquilles, qui a connu une augmentation spectaculaire de 40% au cours des 16 dernières années. Les rosés de Provence représentent 42% de la production nationale et 6% de la production mondiale.
Dans les Bouches-du-Rhône en 2019, 90% des vins produits en AOP sont des vins rosés. La commercialisation est répartie entre 24% pour la grande distribution, 35% pour l’export et 41% pour le circuit CHR. Les principaux pays importateurs sont les USA (45%), le Royaume-Uni (10%) et la Belgique (10%).

Les IGP produisent environ 78% de vins rosés en 2020. La France reste le premier consommateur de vins rosés avec 34% en 2018 et le principal importateur en volume à 26%.

Ecomnews - Adds