Ecomnews - Adds
La Région Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme leader européen dans le domaine des technologies médicales
Par Robert Fages publié le 09 AOÛT 2018 à 09:00
La Région s’engage à améliorer les politiques de recherche et d’innovation afin de faciliter l’accès aux entreprises régionales

La santé fait partie des 8 domaines d’excellence ciblés par la Région Auvergne-Rhône-Alpes afin d’asseoir son attractivité et sa compétitivité à l’échelle européenne et mondiale.

« La Région se fixe de devenir leader au niveau européen dans le domaine des technologies médicales. Nous sommes très actifs au niveau européen dans le domaine des technologies médicales, en particulier dans le cadre de la plateforme de spécialisation intelligente de la Commission européenne sur la modernisation industrielle où elle co-anime le groupe sur les technologies médicales.

C’est dont tout naturellement que nous nous sommes positionnés comme chef de file du projet Medtech4 Europe, qui vise à améliorer les politiques régionales de recherche et d’innovation dans le domaine des technologies médicales afin de faciliter l’accès des entreprises régionales, en particulier les PME, à l’innovation, et de structurer un réseau européen » souligne Laurent Wauquiez, président de la Région.

Le projet Medtech4 Europe a été sélectionné en mars dernier par le programme de coopération territoriale européen Interreg Europe, et fait partie des 54 projets retenus sur 234 proposés.

Il rassemble 7 autres régions européennes : la Lombardie (Italie), le Bade-Wurtemberg (Allemagne), la Haute Silésie (Pologne), la Transdanubie du sud (Hongrie), la Région d’Helsinki (Finlande), la Région de Copenhague (Danemark) et la province de Limburg (Pays Bas). Par ailleurs, le CEA de Grenoble apporte son appui aux partenaires en tant que « conseiller » du projet.

Le projet est mené en lien avec les principaux acteurs concernés de chaque région (centres techniques et de recherche, clusters, hôpitaux, living labs…). En Auvergne-Rhône-Alpes, sont associés notamment : Lyonbiopôle, Minalogic, le CHU de Grenoble, l’Université Grenoble Alpes, le Cetim et l’Ecole des mines de Saint-Etienne. Le budget total du projet est de 1 716 495 €, financé à 85% par le FEDER.

Le territoire régional bénéficiera d’un montant FEDER de 360 138 € (Région et CEA). Le projet qui vient de démarrer il y a quelques jours se déroule en deux phases :

- de l’été 2018 à novembre 2020, échanges d’expériences entre partenaires européens, inventaire des infrastructures de recherche et services proposés, échanges de bonnes pratiques sur les politiques et les modèles économiques, identification des domaines d’application clés de chaque région ;

- de décembre 2020 à novembre 2022, mise en oeuvre d’un plan d’action opérationnel sur le territoire régional tirant profit des enseignements de la phase 1.

Ecomnews - Adds