Ecomnews - Adds
Lyon : Quelle relance pour le BTP dans le Rhône ?
Par Guillaume Bernard publié le 17 SEPT 2020 à 09:54
Après une crise sanitaire qui l'a gravement touché, le secteur du BTP cherche sa relance. Dans la métropole lyonnaise, en plus de s'appuyer sur le plan gouvernemental, la fédération du BTP du Rhône devra travailler avec la nouvelle majorité écologiste fraîchement élue à la Métropole et à la Ville.

Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et métropole l'affirme : "Nous avons réussi la reprise, il nous faut réussir la relance".

Le secteur du BTP, troisième secteur le plus touché par la crise sanitaire derrière la restauration et l’aide à la personne revient de loin. La fédération du Rhône estime à 15% ses pertes en chiffres d’affaires sur l’année 2020.

Dans ce contexte les 100 milliards d'euros du plan "France Relance" présenté par Jean Castex la semaine précédente sont bien accueillis. "Le plan met l'accent sur la rénovation énergétique des logements avec l’ouverture de "MaPrimeRénov’" à l’ensemble des ménages mais aussi aux bailleurs privés et aux copropriétés.s.

Les bâtiments publics-écoles, hôpitaux et les EHPAD pourront aussi profiter des aides de l’État pour être rénovés tout comme ceux des PME, TPE et indépendant, se réjouit Samuel Minot

Le président de la fédération du Rhône a toutefois regretté le peu d'annonce concernant le logement neuf. Il enjoint l'état à maintenir le Prêt à Taux Zéro, mais aussi reconduire la Loi Pinel après 2021.

?id=FplrgBBbYpD117L0LwH28ChkhJH43yGs

Travailler avec la nouvelle majorité

La fédération du BTP du Rhône a rencontré le nouveau président de la métropole lyonnaise en juillet 2020, peu après son élection, pas encore le nouveau maire Grégory Doucet. "Bruno Bernard, président de la métropole, nous a promis de l'investissement.

Il prévoit la construction de 6000 à 8000 logements sociaux par an, c'est considérable sachant que nous construisions 4000 logements tout compris. Pour nous c'est une bonne nouvelle, nous attendons de voir comment cela sera mis en place", détaille Samuel Minot.

Si la construction en matière de logements semble promise à exploser, Samuel Minot pense en revanche que la construction de bureaux va nettement ralentir.

Le président de la fédération du BTP du Rhône attend le PPI (Plan Pluriannuel d'Investissement) pour y voir plus claire. Il ne sera pas connu avant la fin d’année selon le calendrier fixé par la nouvelle majorité.

Ecomnews - Adds