Ecomnews - Adds
Handicap : Sophie Cluzel dévoile aux entreprises le volet inclusif du plan de relance
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 26 FEVR 2021 à 09:06
La Secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé des personnes handicapées Sophie Cluzel a échangé avec des chefs d’entreprises d’Aix-Marseille lors d’une table-ronde sur le thème du handicap qui s’est tenue le 19 février à Marseille. Entre méconnaissance des dispositifs par les entreprises, les modalités du plan de relance pour les recruteurs et les nombreux tabous liés au handicap, la Secrétaire d’État a noué le dialogue…

Pernod Ricard, la CEPAC, Ortec, Aidadomi, Samassur… S’agissant du handicap au travail, certaines sociétés ont franchi le cap pour se conformer au taux légal d’embauche de 6%, d’autres en font un véritable pilier en faveur d’une stratégie RH inclusive, quand d’autres entreprises avouent une totale méconnaissance des dispositifs favorisant l’emploi et le maintien dans l’emploi des travailleurs en situation de handicap.

Sophie Cluzel a ainsi rappelé l’importance du dispositif CDD Tremplin qu’elle a initié voici trois ans et qui commence à donner ses premiers résultats. « L’idée du CDD Tremplin consiste à proposer un « Sas » de formation sur les métiers en tension et d’aider les personnes en situation de handicap à se reconvertir pour trouver des débouchés.

Le CDD Tremplin doit être construit avec l’employeur », détaille Sophie Cluzel.

?id=RRQPDI4nH4Xwdi83IcakA2mUEVyZQKLu

PHOTO : La secrétaire d’État auprès du premier ministre chargé des personnes handicapées Sophie Cluzel a échangé avec des chefs d’entreprises d’Aix-Marseille lors d’une table-ronde sur le thème du handicap qui s’est tenue le 19 février à Marseille. Photo NBC

?id=w6E2sCu5yY04JSvtTjySxH91b6RbM7M0

STD Pro, pionnière du dispositif CDD tremplin

Spécialisée dans la numérisation de documents, dans le routage, STD Pro basée à Marseille a été pionnière dans le déploiement de ce dispositif et a développé une activité de centre d’appels consacrée aux personnes en situation de handicap.

« Nous avons mis en place un centre d’appels en janvier 2020 avec Samassur. Le CDD Tremplin fonctionne bien à condition que les entreprises soient parties prenantes de l’écosystème.

Financé par l’Agefiph dans le cadre du Pic EA, il permet de financer des formations sans passer par les Opco. C’est un très bel outil pour répondre aux obligations de recruter des travailleurs en situation de handicap tout en ayant une politique inclusive. Quand les entreprises ordinaires ont du mal à recruter nous nous chargeons du sourcing, de la formation et de l’accompagnement pour adapter le poste de travail au salarié et nous réglons les problèmes annexes », explique Nathalie Barreault, responsable RH de STD Pro.

Outre les aides financières, les entreprises qui recrutent des personnes en situation de handicap bénéficient du « job coaching », un dispositif gratuit d’accompagnement à l’intégration du collaborateur pour l’aider à s’accoutumer à son environnement de travail.

« Pernod Ricard est une entreprise fermée et nous avons réalisé un gros travail pour faire confiance et externaliser le centre d’appels. Il s’agit de raconter l’histoire de 80 marques du groupe. Nous voulons faire grandir nos équipes et qu’elles cessent de penser que le handicap se résume à un fauteuil roulant. Il n’y a aucune raison que Pernod Ricard ne recrute pas des profils de STD Pro », affirme Christophe Lacroix, responsable Service Client chez Pernod Ricard France.

?id=C0aY4GCILWLWgoBpwsHqaH5wpRl4GJwm

Handicap : un recrutement sur deux à la Banque Postale

STD Pro forme ainsi les personnes dans le cadre d’un contrat à durée déterminée de 4 à 24 mois. « Nous cherchons des entreprises partenaires ayant des besoins de téléconseillers. Nous nous chargeons du recrutement, de la formation, de la montée en compétence, nous les mettons en situation de travail et les employeurs les recrutent à la fin du CDD », détaille Hervé Barreault, gérant de STD Pro, une des 23 entreprises adaptées des Bouches-du-Rhône.

Et la Secrétaire d’État, maman d’une enfant en situation de handicap, de rappeler que 80% des handicaps sont invisibles et 80% s’acquièrent en cours de vie. « Il n’y a rien de tabou », assure-t-elle. Dans un souci d’exemplarité, elle cite l’engagement tout récent de la Banque Postale.

?id=dP269SF7WlcLQs0l9n8zcYhqBvuEbXX2

« La Banque Postale a annoncé qu’un recrutement sur deux serait au bénéfice d’une personne en situation de handicap de niveau Bac+ 5 au cours des deux ans à venir. En six mois, ils ont tenu leur pari avec 9 embauches sur 18 », a souligné Sophie Cluzel.

Le Plan de relance alloue 100 M€ pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Les entreprises bénéficient de 4 000 € d’aides à l’emploi quel que soit l’âge de la personne jusqu’en juin 2021 à partir d’un CDD de trois mois et de 8000€ d’aides par contrat d’apprentissage.

Lors de cette rencontre, Alexis Turpin, le Délégué Régional Agefiph Provence-Alpes-Côte d’Azur a invité les entreprises présentes à contacter l'Agefiph afin de bénéficier de conseils et d'un accompagnement adaptés à leurs besoins.

Ecomnews - Adds