Ecomnews - Adds
Tarascon : Une vaste opération de réaménagement du centre-ville pour dynamiser le commerce
Par Dupleix Thomas publié le 03 NOV 2021 à 09:30
Portée par la Communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette ACCM et soutenue par la ville de Tarascon, ce projet de réaménagement doit permettre, à terme, de redynamiser le cœur de ville en favorisant l’émulation des commerces et en garantissant le meilleur cadre de vie possible pour ses habitants.

C’est un véritable plan Marshall pour Tarascon. « En 2014, plus d’une trentaine de commerces ont été fermés ! », confie le maire Lucien Limousin. Et même s’il ne reste aujourd’hui que quatre commerces à rouvrir, de son propre aveu, sa commune « cherche encore à retrouver son attractivité d’antan ». D’où cet ambitieux projet de réaménagement du centre-ville.

Un plan décliné en trois volets à commencer par le programme Action Cœur de Ville démarrée en 2018.

Près d’une trentaine d’actions réparties en cinq axes sont ainsi prévues jusqu’en 2025 : attractivité du centre-ville, développement économico-commerciale, accessibilité et mobilité, valorisation du patrimoine et de l’espace public, accès aux équipements et services publics.

Des actions saluées par Léa, co-gérante d’une épicerie bio et locale depuis juillet 2020, rue des Halles. Ses attentes ? Elles sont très claires.

« Me sentir bien, avoir des interactions sociales dans des lieux où on peut se retrouver, sans besoin de prendre la voiture. »

Son voisin de commerce, Olivier, créateur-horloger depuis deux ans et demi, aspire aux mêmes choses : « avoir une qualité de vie plus agréable, avec plus de commerçants et donc plus de vie dans le centre-ville. »

?id=mZyHI8IgnEAtxb5w0TMP7aUBM0hW28wV

Maison des Projets

« On ne bâtit pas une politique comme celle-là si les habitants ne sont pas inclus dans les décisions, insiste Patrick de Carolis, président de la communauté d'agglomération ACCM, lors de son discours d’inauguration de la toute nouvelle Maison des Projets de Tarascon.

Celle-ci est destinée à l’accueil, à l’information et à l’écoute des riverains, des associations et de tous les acteurs locaux concernés de près ou de loin par le périmètre d’intervention de tout le projet urbain.

Car celui-ci englobe aussi un deuxième volet consacré tout particulièrement aux Tarasconais, à savoir l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain.

Cette action partenariale, menée sur cinq ans, vise à faciliter la réhabilitation des logements privés sur le périmètre du centre ancien classé QPV (quartier prioritaire politique de la ville) en mobilisant des financements publics.

Elle constitue en quelque sorte le volet habitat du programme Action cœur de ville. Objectif : 130 nouveaux logements d’ici à 2026.

« Nous avions déjà engagé plus de 50 millions d’euros de travaux, rappelle le maire Lucien Limousin. Mais nous allons pouvoir bénéficier du soutien de l’Etat et de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine afin de poursuivre cette action. »

« Voir nos villes vivre et s'épanouir », c’est également le souhait du président d'ACCM, Patrick de Carolis. « Il faut donner une dynamique, repenser l’urbanisation ! »

Et c’est justement l’enjeu du troisième et dernier volet de ce fameux plan Marshall, à savoir le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. 14 millions d’euros d’investissement afin de réhabiliter le quartier des Ferrages selon trois objectifs : désenclaver le quartier, améliorer l’offre d’habitat et renforcer l’offre d’équipements publics éducatifs, culturels ou sportifs.

« La liste des réalisations est encore longue afin de traiter tous les problèmes qui perturbent notre quotidien, prévient Lucien Limousin. Cela prend du temps et de l’argent, mais nous sommes très optimistes pour l’avenir. »

Ecomnews - Adds