Ecomnews - Adds
Toulouse Euro Sud Ouest : Une nouvelle dynamique urbaine pour le quartier de la gare
Par Guillaume Bernard publié le 21 MARS 2019 à 11:00
Déjà bien connue sous le nom de TESO (Toulouse Euro Sud Ouest) la zone de 135 hectares qui jouxte la gare Matabiau est amenée à être totalement reconstruite à horizon 2030. Une enquête publique a été lancée le 14 mars et se terminera le 30 avril.

L’idée du TESO (Toulouse Euro Sud Ouest), est de propulser Toulouse, quatrième ville de France, sur la scène des métropoles européennes. Le projet veut ainsi la doter d’un Pôle d'Échanges Multimodal.

La rénovation de la gare Matabiau et de ses alentours sont nécessaires pour accueillir la LGV à horizon 2030”, commente Carole Delga, présidente de la région Occitanie.

Les travaux apparaissent également nécessaires pour accompagner le développement de l’offre de transports en commun tels que des trains régionaux supplémentaires, la création de la 3ème ligne de métro connectée avec la ligne A à Marengo ainsi que de nouvelles lignes de bus. Un projet porté par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse mais souhaité de concert avec la Région, le Département et la Préfecture.

?id=UCbc9YAjVa1ktpGPtEViqDLaWGIrzKzn

Un quartier qui se transforme

La transformation de Matabiau et des quartiers voisins permet de compléter l’offre de logements et de bureaux du centre toulousain. 2500 à 3000 nouveaux logements seront construits ainsi que 300 000m² de bureaux.

Le maire de Toulouse se défend de vouloir gentrifier le quartier en mettant en avant “le maintien de la mixité sociale”. Pour ce faire Jean-Luc Moudenc prévoit l’augmentation du nombre de logements sociaux sur les 135 hectares concernés, passant de 9% à 15% de logements sociaux.

Sur les 2500 à 3000 logements que nous construirons, 35% seront du logement social et 10% de l’accession sociale à la propriété”, explique Jean-Luc Moudenc.

Enfin, symbole fort du quartier : la Tour Occitanie, premier “gratte-ciel’ de Toulouse qui devra atteindre les 150 mètres de haut, et accueillir un hôtel Hilton de 116 chambres.

Parmi les 135 hectares d’aménagements, 40 seront déclarés ZAC (Zone d’aménagement concerté), un dispositif juridique qui facilite la réalisation d’équipements publics et encadre les programmes immobiliers dans le périmètre défini.

?id=irG5ilYRrGyYKC1byWVK1ISTrQm27Z0v

Une réalisation en trois temps

Une première phase de 2019 à 2022 comportera des premiers travaux d’infrastructures sur la première partie de la voirie Nord-Sud, le parvis Lyon, la rue Saint Laurent mais aussi de premiers développements immobiliers comme la Tour Occitanie.

De 2022 à 2030 sont prévus : la mise en service du Pôle d’échange multimodal, l’aménagement du secteur du Raisin, l’aménagement de la 2nde partie de la voirie Nord-Sud, les premiers aménagements des secteurs Périole et Canal. Enfin, ces secteurs verront leurs aménagements finalisés après 2030.



Ecomnews - Adds