Ecomnews - Adds
Toulouse : Olivia JEREMIE est la nouvelle Directrice Générale de La Maison de l’Initiative
Par Denys Bédarride publié le 16 JUIL 2018 à 14:00
Olivia JEREMIE, 41 ans, a été nommée Directrice Générale de La Maison de l’Initiative. Elle succède ainsi à Monique Dufresne qui a dirigé l’entreprise partagée pendant 12 ans et qui a décidé de passer la main tout en restant au sein de la SCOP sur des fonctions opérationnelles.

Avant d’intégrer la Maison de l’Initiative en juillet 2017 en tant que directrice technique, Olivia JEREMIE décide, deux ans auparavant, d’entreprendre un MASTER en Management et gestion d’entreprises à Toulouse Business School dont elle sortira 3ème de promotion en 2017.

Jusque-là, elle dirigeait un établissement de formation de la Fondation des apprentis d’Auteuil en Occitanie depuis 2014, année où elle obtient en parallèle le Diplôme d'État Jeunesse, Éducation Populaire et Sport (DEJEPS), après avoir été responsable pédagogique du centre de formation professionnelle pour adultes de 2012 à 2014, et conseillère emploi formation insertion auprès de jeunes en rupture avec le schéma scolaire classique de 2010 à 2012.

De 2007 à 2010, Olivia JEREMIE a coordonné un pôle d’activité au sein de l’association Garonne Animation, totalisant 19 structures.

Entre 2003 et 2007, Olivia JEREMIE était responsable jeunesse de la commune de Lafrançaise (82), avant d’être chargée de développement dans un Centre d'hébergement et de réinsertion sociale pour femmes victimes de violences conjugales en 2002, date à laquelle elle s’installe en Occitanie.

Avant cela, elle a travaillé 1 an au centre de rééducation de Bullion (78) comme éducatrice référente du pôle ados, où elle tisse le lien entre les jeunes malades, les familles et les professionnels de santé.

Diplômée d’un DUT d’animation sociale et culturelle à l’IUT Paris V en 1999, elle est recrutée comme responsable d’animation et d’internat au sein d’une maison familiale rurale accueillant de jeunes apprentis durant 2 ans.
En 1995, elle a tout juste 17 ans lorsqu’elle démarre sa carrière en tant qu’animatrice de centre de loisirs et de vacances dans les Yvelines, et devient formatrice Bafa dès 18 ans, âge auquel elle s’engage comme sapeur- pompier volontaire.

Les défis à relever

« Je souhaite poursuivre le développement des activités de la Maison de l’Initiative dans le respect des valeurs portées à l’origine par les fondatrices, et construire un plan stratégique pour inscrire la CAE dans la durée : pérenniser l’existant, penser et construire l’avenir collectivement.

Il s’agit aussi de réaffirmer nos domaines d’expertise qui sont l’égalité Femmes/Hommes, l’entrepreneuriat, l’entrepreneuriat au prisme du genre, la formation professionnelle, l’entreprise partagée et la coopérative d’activités et d’emploi, ainsi que l’accompagnement des publics sourds dans le processus de création d’entreprise.

Dans les mois à venir, nous allons également renforcer le positionnement et les partenariats de l’entreprise sur ses territoires d’intervention (Haute-Garonne et Ariège) tant au niveau des acteurs de la création que des institutionnels et des entreprises.

Tout en faisant évoluer notre gouvernance en lien avec nos développements futurs, nous continuerons à structurer des filières métiers pour poursuivre l’amélioration continue de nos services aux entrepreneur·e·s, et développer une offre spécifique pour les salarié·e·s d’entreprises et services RH intéressé·e·s par l’entrepreneuriat, les questions d’égalité Femmes/Hommes, etc.

Ces orientations doivent permettre à La Maison de l’Initiative de poursuivre sa croissance, et de développer une démarche de mesure d’impact social. » a précisé Olivia JEREMIE, Directrice Générale de La Maison de l’Initiative

La Maison de l’Initiative, l’entreprise partagée ou CAE

Depuis 1994, La Maison de l’Initiative a accompagné plus de 3 000 personnes vers la création d’entreprise ou d’emploi. La Coopérative d’Activités et d’Emploi offre un cadre administratif et juridique leur permettant de créer et exercer leur métier, en toute sécurité. Grâce au statut d’entrepreneur·e-salarié·e, l’entrepreneur·e dispose d’un CDI, d’une protection sociale, d’une couverture professionnelle, d’un accompagnement renforcé pour développer ses compétences, et de services de gestion mutualisés.

Les CAE ont pris la mesure de l’évolution profonde du travail en France, marquée par le recul du salariat et la montée du travail autonome, choisi ou contraint. Elles permettent à chacun de s’épanouir dans son travail, en développant ce qu’il aime et sait faire, à son propre rythme et sans renoncer aux sécurités collectives. Les entrepreneur·e·s salarié·e·s sont :

  • autonomes dans le développement de leur activité, et accompagnés pour y parvenir,

  • des salariés qui bénéficient à ce titre de la protection sociale et de services mutualisés qu’ils ne pourraient pas s’offrir seuls et qui leur ouvrent de nouvelles perspectives (gestion comptable et sociale de leur activité, assurance professionnelle, outils de gestion, actions commerciales communes, échanges de pratiques, formations, garde d’enfants partagée...),

  • des associés : la CAE leur offre la possibilité de développer également leur outil de production, c’est-à-
    dire la coopérative elle-même, en devenant sociétaire et en participant pleinement aux décisions de la
    façon la plus égalitaire qui soit : 1 personne = 1 voix,

  • tous différents : digital manager, coiffeuse, consultante internationale, formateur, interprète en LSF, agriculteur, tapissier-décorateur : dans les CAE, les parcours professionnels, les métiers, les générations se côtoient et entrent en dialogue.

À propos de la Maison de l’Initiative

Créée en 1994 à Toulouse, la Maison de l’Initiative est la 2ème Coopérative d’Activités et d’Emploi en France. L’entreprise compte aujourd’hui 151 salarié·e·s dont 90 sont associé·e·s (+ 7 associé·e·s non salarié·e·s), répartis sur 3 implantations :

Toulouse, Ramonville Saint-Agne et en Ariège. Elle défend des valeurs coopératives fortes au service d’un développement économique et social équitable à une échelle locale : une entreprise laïque, démocratique, favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ecomnews - Adds