Ecomnews - Adds
En direct de Toulouse : Pierre Moscovici : L’Europe est capitale pour le développement de l'Occitanie !
Par Caroline Valentin publié le 27 FEVR 2018 à 09:28
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a reçu en visite le commissaire européen Pierre Moscovici dans le cadre de son tour de France des nouvelles régions. L’enjeu était de démontrer l’engagement de l’Europe aux côtés de la Région à travers des projets concrets.

Moins d’un an après l’inauguration de la Maison de Région à Bruxelles, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l'Union douanière, Pierre Moscovici, était en visite à Toulouse, auprès de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

En effet, dans le cadre de son tour de France des nouvelles régions, l'enjeu de ce déplacement était de montrer comment l'Europe est engagée, aux côtés de la Région, en faveur de la transition énergétique, du développement économique, de l'innovation et de la solidarité en Occitanie, à travers des projets concrets.

« Un commissaire européen n’est pas un bureaucrate enfermé dans son bureau, c’est un responsable politique qui doit aller sur le terrain » a indiqué Pierre Moscovici alors qu’il revenait d’une visite matinale de chantier de rénovation énergétique de 116 logements sociaux à Colomiers.

?id=5UraorFbj1H2klMIvVKjzRaUgC35coC2

Le programme était par la suite complété par un déplacement de la présidente de Région et du commissaire européen sur le site de l'INSA à Labège afin de rencontrer les collaborateurs de la plate-forme régionale de transfert technologique CEA Tech qui mènent des travaux de R&D avec 35 sociétés régionales. Toujours dans le domaine de l'innovation, ils se sont ensuite rendus à l'ioT Valley, lieu de référence européenne dédié à l'internet des objets.

Pierre Moscovici a déclaré que « l’Occitanie regorge d’atouts : une géographie variée, une vrai identité locale, des savoir-faire, un tissu industriel dense et tourné vers l’innovation, une volonté d’être à la pointe, notamment de la transition énergétique. Ces atouts, l’Europe est là pour les protéger et les développer. Comment ? A travers ses fonds structurels. En Occitanie, ils représentent 3 milliards d’euros entre 2014 et 2020, soit 500 euros par habitant ».

?id=qRST6FJgajqwDvnREYmbZLkdsqoS2bQ3

Carole Delga, quant à elle, a indiqué que recevoir Pierre Moscovici était l’occasion de témoigner concrètement des actions et des apports de la coopération entre la Région et les instances européennes.

« Les nombreux projets visités durant ce déplacement sont le visage de l’action de l’Europe en Occitanie. Ils traduisent la réelle plus-value que représente la coopération Région-Europe, pour la formation, l’innovation, la transition énergétique ou l’emploi. L’Europe et la Région sont au rendez-vous pour le développement, le rayonnement et l’attractivité de nos territoires ».

Enfin, alors que la Région a développé un fonds spécifique dédié au financement des TPE-PME et des exploitations agricoles : le FOSTER, qui réunit la Région, l’Europe, le FEI et des intermédiaires financiers, la venue du commissaire européen a permis la signature officielle des accords avec des financiers supplémentaires, dont la Banque Populaire Occitanie et la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées (52 ME) et Irdi Soridec Gestion (15ME).

Avec FOSTER, la Région s’inscrit ainsi parmi les leaders européens sur les outils d’appui au financement des entreprises et exploitations agricoles et forestières. Au 31 janvier 2018, 527 entreprises ont pu déjà bénéficier des outils FOSTER, représentant 83 M d'€ de financement.

Par la suite, FOSTER accompagnera un minimum de 6 000 TPE-PME et exploitations agricoles pour un effet levier de 1 milliard d'€.

Ecomnews - Adds