Ecomnews - Adds
Tourisme : Comment atteindre les 100 millions de visiteurs étrangers en 2020
Par Fiona Urbain publié le 20 MAI 2019 à 09:00
Ecomnews s’est rendu au 89ème congrès de l’Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques (ANETT) qui s’est tenu les 16 et 17 mai à la Grande-Motte. Quels sont les grands enjeux liés au tourisme, une des principales ressources économiques pour la France.

Le tourisme, la première économie française

La France a battu en 2018 un nouveau record de fréquentation touristique frôlant les 90 millions de visiteurs étrangers, et reste la première destination mondiale suivie de l’Espagne et des Etats-Unis.

Le secteur représente 8% du PIB de la France, plus de 2 millions d'emplois directs et indirects, et la consommation touristique intérieure représente 164 milliards d'euros dont 1/3 viennent de l'étranger.

?id=sYlntv8OsZbcRNM4NPj819LEQJOweaDl

« Le tourisme ne peut pas être une économie en roue libre ! »

Toutefois ces chiffres ne rassurent pas les élus des territoires touristiques. « Les comportements évoluent, les structures s’usent, et je crains que le Gouvernement n’en ait pas conscience » explique Philippe Sueur, Président de l'ANETT (Association Nationale des Élus des Territoires Touristiques), Maire d'Enghien les Bain (95) et 1er Vice-président du Val d’Oise.

Emilie Bonnivard, députée de Savoie est intervenue en tant que rapporteure spéciale du budget du tourisme pour la commission des finances à l’Assemblée Nationale :

« Le Gouvernement a fait le choix de concentrer son effort sur la promotion (32 millions d’euros) mais n’accorde plus 1 euros au tourisme comme vecteur de développement économique ou d’aménagement du territoire » assure t-elle. « La façon d’aborder le tourisme n’est pas suffisamment volontariste ».

Stéphan Rossignol, le Maire de la Grande-Motte a pris l’exemple de sa cité, née de la mission Racine dans les années 60 qui avait pour objectif de retenir les vacanciers sur la route de l’Espagne. « Une ville qui n’existait pas il y a 50 ans fait aujourd’hui partie des stations les plus importantes avec 100 000 touristes chaque été ».

Pour Christian Mantei, le Président d’Atout France :

« L’un des enjeux est l’internationalisation, il faut davantage de touristes étrangers, car ils dépensent plus que les visiteurs français et puis il très important de continuer à investir, c’est une économie de l’offre, il faut soutenir la croissance et provoquer une consommation à hauteur de nos objectifs »

« Il faut une appropriation de la part de l’ensemble des habitants de l’accueil et du partage, car nous sommes tous des touristes potentiels » a souligné Christian Mourisard, Président de Offices de Tourisme de France.

?id=wvu8zr4hAOz8vfQsfVwqDlvAK9btoeEm

Ecomnews - Adds