Ecomnews - Adds
Tourisme en Gironde : Carton plein pour les trois premières semaines d'août
Par Fiona Urbain publié le 10 SEPT 2021 à 09:24
Malgré le contexte pandémique et la mise en place du pass sanitaire, les touristes ont été une nouvelle fois nombreux à choisir la Gironde. La saison n'est cependant pas terminée avec un mois de septembre qui pourrait surprendre.  

Traditionnellement la période la plus fréquentée, la première quinzaine d'août n'a pas dérogé à la règle cette année : les professionnels se montrent à 44% satisfaits et à 54% très satisfaits de la fréquentation.

Et alors que 36% témoignaient fin juillet d'un niveau de réservation inférieur à celui de l'an dernier, la fréquentation de cette première moitié du mois d'août est finalement jugée supérieure à celle de 2020 par 60% d'entre eux.

Les Français ont beaucoup participé à ce succès : 6 professionnels sur 10 jugeant même leur fréquentation supérieure à celle de 2019 sur la première quinzaine d'août.

Tous les territoires et filières ont bénéficié de cette dynamique : le littoral, qui reste la destination privilégiée, mais aussi le tourisme urbain et le tourisme intérieur pour lesquels les avis positifs quant à la fréquentation française sont très largement majoritaires.

Si les clientèles lointaines manquent toujours à l'appel, le retour des clientèles européennes (Allemands, Belges, Néerlandais et Suisses) proches observé en juillet s'est confirmé en ce début août : 62% des professionnels affichent en effet une opinion positive sur la fréquentation étrangère vs 48% en juillet. Mais le déficit par rapport à 2019 demeure néanmoins bien marqué.

Pour la suite du mois d'août, la confiance est de mise : 30% des professionnels témoignent d'un niveau de réservation supérieur et 59% équivalent à celui de l'an dernier.

Au global, la fréquentation en août est supérieure à celle de 2020 sur tous les territoires. Sur le littoral, peut-être même supérieure à celle de 2019 pour les campings et les locations.

En revanche, pour le tourisme urbain et l'oenotourisme, le dynamisme de la fréquentation française ne suffit pas à compenser le recul de la fréquentation étrangère.

Les vacances scolaires s'achèvent mais la saison n'est pas terminée. Pour le mois de septembre le niveau de réservation est pour l'instant en deçà de celui de l'an dernier.

Mais les réservations de dernière minute, plus que jamais de mise cette année (selon le réseau Best Western Hotels & Resorts, 54% des réservations s'effectuent la semaine précédant le séjour), et la reprise attendue du tourisme d'affaires pourraient changer la donne.

Ecomnews - Adds