Ecomnews - Adds
Var : L’association Coiffeurs Justes recycle les cheveux coupés en solution dépolluante
Par Redaction publié le 04 AOÛT 2021 à 09:43
Depuis 2015, Thierry Gras coiffeur depuis plus de 30 ans, développe la première filière de recyclage des cheveux pour les transformer en solutions dépolluantes. 

Tous les jours, des milliers de coiffeurs coupent, colorent, taillent, brushent, et coiffent les cheveux. Mais que deviennent ces cheveux coupés ?

L’association Coiffeurs Justes mène des actions auprès des professionnels de la coiffure depuis plus de cinq ans. Elles ont permis à l’association de structurer la première filière autour du recyclage du cheveu et limiter ainsi la pollution.

Des boudins à cheveux pour absorber les hydrocarbures

L’objectif de Coiffeurs Justes : valoriser le cheveu en solution dépolluante. Pour se faire, l’association développe un projet en collaboration avec le personnel des Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) qui travaille à la transformation des cheveux récoltés en boudins à cheveux.

Ceux-ci sont ensuite installés dans les cales des bateaux pour adsorber les hydrocarbures qui s’en échappent et limiter la pollution en mer et dans les ports. Une fois souillés, les boudins à cheveux sont traités par une société partenaire pour être de nouveau revalorisés.

L’innovation à un double bénéfice car elle permet à un déchet, le cheveu, d’être transformé en solution dépolluante et à son tour capter un déchet, l’hydrocarbure.

La mise en place d’une économie circulaire

« L’objectif est de trouver rapidement d’autres ESAT en France pour mettre en place un circuit d’économie circulaire et ainsi laisser les cheveux sur place, dans chaque région », explique Thierry Gras.

Les marques de produits comme Davines, Belma Kosmetik, Revlon, Wella ou Jacques Seban, qui ont financé les 20 000 premiers sacs, mettent à disposition les sacs dans leurs commandes livrées aux salons.

En parallèle, Coiffeurs Justes continue à sensibiliser les publics, à mener de nouvelles études techniques sur la réutilisation du cheveu.

L’association monte en puissance avec actuellement 100 adhérents par jour. Elle est en lien avec l’association américaine Matter of Trust et intéresse aussi des salons en Suisse, en Belgique, en Espagne, en Italie, en Allemagne, qui souhaiteraient adhérer au projet.

Ecomnews - Adds