#Aeronautique #AeroportDeBordeaux #Bordeaux #GroupeTotal #NouvelleAquitaine #TransitionEcologique #TransitionEnergetique #Transport #Bordeaux #NouvelleAquitaine
redaction
9 juillet 2022 Dernière mise à jour le Samedi 9 Juillet 2022 à 07:07

L’Aéroport de Bordeaux est le premier aéroport commercial français de plus d’un million de passagers à proposer de façon permanente du carburant aérien durable ou SAF (Subtainable Aviation Fuel). Ce nouveau service est le fruit d’un partenariat de pl

?id=xDZPPqA292UcmAO0WFycOYiTZ8dFlplA

Le carburant aérien durable proposé à Bordeaux est produit sur des sites français de TotalEnergies à partir d’huiles de cuisson usagées et mélangé à hauteur de 30% avec du carburant traditionnel (JET-A1) en Gironde.

Il permet une réduction allant jusqu’à 90 % des émissions de CO2 sur l’ensemble de son cycle de vie par rapport à son équivalent fossile. Ce SAF possède des propriétés techniques similaires à celles du JET-A1 et n’impose aucune modification ni des avions ni des infrastructures logistiques ou des opérations d’avitaillement.

L’avitaillement en biocarburant sur la plateforme bordelaise permet de poursuivre la décarbonation du transport aérien tout en soutenant l’innovation d’une filière française de production et le dynamisme économique de la métropole bordelaise.

?id=uGaS04dx1wfJDDsWRAExV8AWkjSsDMht

« Nous sommes fiers de pouvoir proposer ce service aux compagnies aériennes de manière permanente à l’Aéroport de Bordeaux et de contribuer ainsi à la réduction de leur empreinte carbone. Avec cette nouvelle offre de biocarburants, nous participons à l’élaboration d’une filière française située sur notre territoire.

En tant que gestionnaire aéroportuaire, nous sommes engagés pour décarboner l’ensemble des activités aéroportuaires mais aussi à soutenir l’objectif de transformer l’ensemble du secteur aérien pour 2050. » assure Simon Dreschel, Président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac.

« Les carburants d’aviation durables représentent la solution immédiatement disponible pour une réduction significative des émissions de CO2 du transport aérien. L’Aéroport de Bordeaux est le troisième aéroport sur lequel TotalEnergies propose une offre permanente de carburant d’aviation durable à un taux d’incorporation de 30%, après Le Bourget et Clermont-Ferrand. Ce partenariat prouve à nouveau notre engagement à accompagner nos clients dans leurs enjeux de transition énergétique et est en ligne avec l’ambition de la compagnie d’atteindre la neutralité carbone à horizon 2050, ensemble avec la société. » indique Joël Navaron, Président de TotalEnergies Aviation.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.