#Actualite #BuzzNews #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Occitanie #VieDesEntreprises #Occitanie
Marie Agnès Espa
12 octobre 2015 Dernière mise à jour le Lundi 12 Octobre 2015 à 09:10

Le 7 octobre dernier, Airbus a livré à Toulouse son tout premier A350XWB à la compagnie finlandaise Finnair. Les premiers vols commerciaux par une compagnie européenne avec l'avion écoresponsable d'Airbus ont eu lieu ce 9 octobre

 

A ce jour, Airbus a enregistré 783 commandes fermes pour l’A350 XWB soit de belles perspectives pour l’emploi aéronautique à Toulouse

Cette semaine, Airbus a livré, à Toulouse, le premier des 19 avions commandés par la compagnie finlandaise Finnair et aujourd’hui, l’A350 XWB assure ses premières liaison court-courriers avec la première compagnie européenne a utiliser cet appareil nouvelle génération. Les vols long-courrier vers l’Asie sont programmés pour novembre.

Chez Airbus, nous sommes fiers et ravis de voir Finnair, l’une des compagnies aériennes des plus respectée au monde devenir la première compagnie européenne a voler avec l’A350 XWB“, a déclaré Fabrice Brégier, Président et CEO d’Airbus “L’ incomparable efficacité en matière de carburant et le confort des passagers de l’A350WXB fait de lui l’avion parfait pour diriger l’expansion asiatique de Finnair “.

L’A350 XWB, est le plus récent appareil gros porteur à large fuselage de cette famille de produits Airbus. En plus d’être confortable, il est d’une grande efficacité énergétique de par son design et les matériaux utilisés pour sa construction.

« Cet avion est l’avenir de l’avion et offrira à nos passagers une toute nouvelle et améliorée expérience de Voyage», déclare le PDG de Finnair, Pekka Vauramo. 

A ce jour, Airbus a enregistré un total de 783 commandes fermes pour l’A350 XWB pour 41 clients dans le monde, ce qui en fait déjà l’un des gros-porteurs les plus réussies.

Crédit photo : AIRBUS SAS 2015, master films/A. Doumenjou

https://www.a350xwb.com/delivery/finnair/

https://www.finnair.com/fr/fr/a350

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *