#AlpesMaritimes #CCINiceCAmpOcircTeDAzur #CCINiceCoteDAzur #Croissance #Economie #Emploi #Entreprises #JeanPierreSavarino #ProvenceAlpesCoteDAzur #AlpesMaritimes #ProvenceAlpesCoteDAzur
Denys Bédarride
7 juillet 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 7 Juillet 2022 à 07:07

La CCI Nice Côte d’Azur, via son Observatoire Economique Sirius, vient de publier un panorama des entreprises à capitaux étrangers sur le département des Alpes-Maritimes. Ces entreprises dont les capitaux étrangers représentent plus de 50 % du capita

?id=ASP3EOqWo4H1akWYF2m050pW6iJl1VpX

Les Alpes-Maritimes comptent plus de 4 000 entreprises à capitaux étrangers et plus de 50 000 emplois associés.

 

Pour Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI Nice Côte d’Azur : « L’année 2021 a été marquée par la relance, et surtout la capacité de notre territoire à rebondir en matière d’investissements exogènes. Plus de 250 Entreprises à Capitaux Étrangers (ECE) ont ainsi été accueillies dans les Alpes-Maritimes. Malgré un contexte sanitaire anxiogène, le monde économique a maintenu sa confiance dans un territoire international et innovant. Un positionnement géographique favorable, un aéroport international, des écosystèmes organisés en véritables clusters alliant à la fois les caractéristiques des quartiers d’affaires internationaux et des parcs scientifiques sont autant d’atouts contribuant à l’attractivité de notre territoire. » 

 

Les Entreprises à Capitaux Étrangers en chiffres :

106 nationalités sont représentées à travers 4 044 ECE présentes dans le 06. Les 3/4 sont contrôlées par des investisseurs européens.

En termes de nombre d’établissements, les pays leaders sont l’Italie (517 ECE), le Luxembourg (463) et le Royaume-Uni (396). Ils sont à l’origine de plus d’un tiers des ECE.

En termes d’emplois générés, les Etats-Unis arrivent en tête avec plus de 7.000 emplois, suivis par l’Espagne et le Luxembourg avec respectivement près de 6.700 et 5.800 emplois. Malgré le fait que les investisseurs espagnols contrôlent seulement près de 2 % des ECE du département, ils sont à l’origine de 13 % d’emplois des ECE.

?id=3dS0rGK6IhPAOHg4pFiE6iV9xUmCgmsU

 

Les lieux d’implantations privilégiés :

En 2021 plus de 250 ECE ont été accueillies. A ce titre, la Métropole Nice Côte d’Azur s’impose comme l’un des principaux points d’attraction de l’investissement dans les Alpes-Maritimes en accueillant près de 50 % des ECE qui représentent 21.053 emplois. La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis confirme son positionnement à l’international avec 756 ECE générant 18 533 emplois.

 

Le secteur d’activité et taille :

Plus de 80% des ECE ont une activité de commerces ou de services.

Le commerce de détail, représentant 20% des ECE, est l’activité la plus présente parmi les entreprises à capitaux étrangers du territoire avec 741 établissements et 6 930 emplois. Près d’un quart d’établissements et d’emplois du commerce de détail est dans l’habillement. Quant aux ECE de l’information et communication, représentant seulement 3% des établissement, elles contribuent à près de 20% des emplois.

 

La répartition par taille diffère du schéma global des entreprises azuréennes, composées à plus de 80% de TPE avec moins de 3 salariés. Les ECE ne sont que 52 % à employer moins de trois salariés. La part des entreprises employant plus de 10 salariés est presque quatre fois plus élevée pour les ECE qu’à l’échelle départementale. Le secteur des services, et notamment de l’hébergement-restauration concentre la plus grande partie des ECE de plus de 10 salariés.

 

Retrouvez l’intégralité du panorama sur le site de la CCI Nice Côte d’Azur

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.