#Aides #AuvergneRhoneAlpes #Collectivites #LaurentWauquiez #RegionAuvergneRhoneAlpes #Securite #AuvergneRhoneAlpes
Denys Bédarride
12 août 2022 Dernière mise à jour le Vendredi 12 Août 2022 à 05:08

Les élus régionaux ont adopté de nouvelles aides pour plus d’1 million d’euros, pour 41 nouvelles opérations, en faveur des communes et des intercommunalités qui renforcent leur sécurité.

?id=GGbezN34NyKaIWEMNhREhOXJP94Rx2QM

L’installation ou l’extension des systèmes de vidéoprotection et la création ou la rénovation des centres de supervision urbains se poursuivent en Auvergne-Rhône-Alpes, avec de nouvelles opérations programmées par les communes et intercommunalités.

Réunis en commission permanente, les élus ont adopté le soutien de la Région à 41 nouvelles opérations, pour un montant de plus d’1 million d’euros.

Les aides aux communes sont principalement destinées au financement de systèmes de vidéoprotection, à la création et l’extension de Centres de supervision urbains (CSU) et au financement des équipements des polices municipales.

L’installation des dispositifs de vidéoprotection et anti-véhicule bélier sont notamment prioritaires aux abords des établissements scolaires et des gares.

Rappelons que la Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté, dès juillet 2021 un plan régional de 300 millions d’euros pour sécuriser à la fois les lycées, les transports régionaux et les communes, mais aussi soutenir les forces de l’ordre et lutter contre les violences faites aux femmes.

 

« Face aux fléaux de l’insécurité et de la délinquance, il y a deux approches : rester les bras croisés et baisser les yeux en se cachant derrière des considérations de compétences administratives ou alors regarder la réalité en face et agir. En Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons fermement et sereinement fait le choix de la seconde. La situation de notre pays est telle que l’inaction ne peut être une option. Dès qu’un maire nous sollicite nous répondons présents pour l’accompagner dans le financement de dispositifs de sécurité permettant de renforcer la protection des habitants de notre région. À travers cette nouvelle série d’aides, nous voulons également envoyer un message fort : non, il n’y a pas de fatalité à l’explosion de l’insécurité en France. » a précisé Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

?id=yeZ3e7RMItMmy0DzVEINx3Buyzy2Iwie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.