#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Entreprises #InfosNationales #VieDesEntreprises #InfosNationales
Charles Dos Santos
20 novembre 2017 Dernière mise à jour le Lundi 20 Novembre 2017 à 09:11

En signant un accord stratosphérique avec son rival Engie, Total va pouvoir revendiquer d'être désormais le n°2 mondial dans le Gaz Naturel Liquéfié !

Engie_site_

1,8 milliard d’euros ! 

C’est le montant colossal du chèque signé par Patrick Pouyanné, pragmatique PDG de Total, pour permettre à son groupe d’acquérir les activités d’Engie dans le Gaz Naturel Liquéfié.

La vente constitue une étape supplémentaire du plan de cession d’actifs lancé en 2015 par Isabelle Kocher, PDG d’Engie. 

Pour Total, cela permet de donner un coup d’accélérateur conséquent dans le Gaz, un de ses principaux axes de développement. 

Le pétrolier tricolore va donc l’activité amont du GNL du groupe Engie pour un montant de 1,5 milliard de dollars, soit un peu plus d’ 1,27 milliard d’euros, selon le communiqué de presse diffusé conjointement par les deux multinationales le 10 novembre dernier. 

Un complément de 560 millions de dollars pourra même être versé en 2019, en cas d’amélioration sensible des cours du gaz en bourse. 

Le montant réel de la transaction pourrait donc au final dépassé les 2 milliards d’euros ! 

Par cet accord majeur désormais scellé, Total met donc la main sur 11 bateaux méthaniers, transporteurs de Gaz et sur des participations concernant deux terminaux en Egypte et aux USA. 

C’est surtout sur un des plus importants portefeuilles de contrats d’approvisionnement que Total a mis définitivement la main. Ces contrats étaient la propriété d’Engie depuis de nombreuses années. Certains datant même de la période de Gaz de France.

Methanier_engie_total
© Engie.fr • Un des 11 méthaniers rachetés par Total.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *