#Actualite #AidesAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions #ProvenceAlpesCoteDAzur #ProvenceAlpesCoteDAzur
redaction
19 mai 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Mai 2017 à 20:05

Ambroise Frayolle, Vice-président de la Banque Européenne d’investissement, est intervenu ce 4 mai, à Ajaccio, pour présenter les intérêts de son plan d’investissement des territoires Européens.

Ambroise_frayolle_

Ambroise Frayolle.

Le rapprochement de l’Europe et la volonté de soutenir l’écosystème entrepreneurial corse étaient les principaux sujets de l’intervention du vice-président de la BEI à Ajaccio. 

En effet, la Banque Européenne est soucieuse d’apporter son soutien à l’économie Corse en raison des difficultés rencontrées. Le développement du tissu économique privé et public Corse apparaît comme un réel enjeu pour le vice-président de la BEI.

Ambroise Fayolle a indiqué que l’Europe représente une réelle opportunité pour les régions Françaises ainsi que la Corse. De nombreux projets pourront être financés dans les années à venir.

Cette intervention Européenne a pour objectif de relancer l’économie du territoire Corse par l’intermédiaire d’investissements sous forme de prêt ou de la garantie de prêt au bénéfice des acteurs locaux ou des collectivités.

Avec un budget de 315 milliards d’euros pour le financement de l’ensemble des territoires Européens, la Banque Européenne d’investissement place la France à la troisième place des bénéficiaires du Plan Juncker avec des apports à hauteur de 9,5 milliards d’euros depuis 2012. En effet près de 532 entreprises corses ont déjà bénéficié d’investissements provenant du Plan Juncker.

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *