#Decideurs #DepartementGironde #Enseignement #Gironde #JeanLucGleyze #NouvelleAquitaine #Gironde #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
1 décembre 2021 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Décembre 2021 à 09:12

Le Vice-Gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l'Europe (CEB), Tomáš Bocek, et le Président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, ont signé le premier prêt direct de la CEB au Département d'un montant de 100 millions d'euros pour soutenir la construction et la rénovation de collèges publics.

?id=mdRdylX82jiqreBILJOXRLFP38Nj7mgY

Pour répondre à la croissance démographique importante que connaît la Gironde, le projet vise à investir dans la construction, la rénovation, l’entretien et la mise à niveau de huit collèges publics et équipements associés sur la période 2021-2027.

“Le contrat que nous venons de signer marque le début des relations entre la Banque et la Gironde”, a indiqué le Vice-Gouverneur Bocek. “Outre l’augmentation des capacités d’accueil et l’amélioration de l’efficacité énergétique des collèges, ce projet aura un impact significatif sur la préparation des adolescents girondins à leurs futures études et aux exigences du marché du travail. Compte tenu du mandat social spécifique de la banque, nous sommes heureux de soutenir les efforts du Département pour que chaque collégien ait accès à un environnement d’apprentissage de qualité et bénéficie de chances égales de s’intégrer au marché du travail.”

La Gironde compte plus de 1,6 million d’habitants, ce qui en fait le septième département français le plus peuplé, dont près de la moitié réside dans l’aire métropolitaine de Bordeaux. Au cours des 15 dernières années, le Département a gagné en moyenne 20 000 nouveaux habitants par an, d’où 1 000 à 1 500 élèves supplémentaires chaque année, ce qui équivaut à plus d’un collège.

Pour répondre à ce défi, le plan Collèges du Département, d’un montant de 670 millions d’euros, comprend la construction de treize nouveaux collèges, ainsi que les installations sportives nécessaires. Il entend également rénover et moderniser dix établissements existants et les mettre aux normes de sécurité et de fonctionnement, notamment en termes d’efficacité énergétique et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Le Président du Conseil départemental de la Gironde, Jean-Luc Gleyze, a déclaré : “C’est une bonne chose que la Banque de Développement du Conseil de l’Europe finance des équipements qui permettent de répondre à des besoins concrets sur les territoires”.

Alors que les projections démographiques prévoient une augmentation de près de 10 000 collégiens d’ici 2027, la politique éducative est une priorité majeure du Département pour permettre aux jeunes girondins de préparer leur avenir et leur insertion professionnelle et sociale dans les meilleures conditions.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *