#Actualite #Collectivites #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
7 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Janvier 2015 à 15:01

C'était hier dans une bonne ambiance que le Conseil Regional Midi-Pyrénées a voté son dernier budget avant la fusion avec sa voisine Languedoc-Roussillon. Le dernier budget aussi avant les élections régionales de décembre.

Martin Malvy a d’ailleurs introduit l’assemblée plénière avec un discours sur la future fusion et les atouts que cela devra apporter à cette grande future région :

« Malgré les contraintes qui pèsent sur nos ressources, nous investirons plus en 2015 qu’en 2014. Le budget de Midi-Pyrénées dépassera 1,2 milliard d’€, ce qui qui nous permettra de poursuivre nos priorités au service du développement de Midi-Pyrénées et de l’emploi », a déclaré Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.
Le budget 2015 a été adopté par les élus à 63 votes pour, 22 contre et 4 abstentions.

« C’est un budget offensif, qui n’a rien d’un budget d’austérité », a complété Martin Malvy.
« Il nous permettra d’investir en direction de nos priorités ». La première de ces priorités, l’éduction, l’apprentissage et la formation professionnelle, bénéficiera de 430 M€ au Plan pluriannuel de travaux dans les lycées, – dont le futur lycée de Villefranche-de-Lauragais – aux aides aux familles et aux nouvelles compétences régionales en matière de formation professionnelle.
173 M€ sont mobilisés par ailleurs pour l’enseignement supérieur, la recherche, l’innovation, l’économie et l’emploi, avec notamment le soutien aux grands investissements que constituent l’implantation du CEA Tech, de l’Institut de Recherche Technologique, l’IRT Saint-Exupéry, et la création de la Maison de la formation des secteurs aéronautiques et spatiaux.
Pour la transition énergétique, le développement durable, et les transports, l’enveloppe de 315 M€ permettra notamment d’accompagner le succès de l’éco-cheque régional à destination des particuliers, de poursuivre les rénovations de logements sociaux ainsi que d’achever, le renouvellement total du matériel ferroviaire TER avec la commande de 8 Régio2N et 8 Regiolis
Dernier axe du budget, l’aménagement, l’animation des territoires et la solidarité mobilisent 86 M€ au bénéfice des territoires – Métropole, PNR, pôles ruraux, notamment – mais également de l’égalité femmes-hommes et de l’accès de tous aux soins.
En matière d’actions européenne et internationale, la Région visera le renforcement de son rayonnement, avec notamment la poursuite des partenariats engagés avec le Brésil, la Chine et l’Inde.

Et Martin Malvy a conclut : « Pour ce dernier budget voté sur le périmètre de Midi-Pyrénées, nous gardons le cap, maintenons nos priorités et investissons pour l’avenir. »

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.