#Actualite #Collectivites #NouvelleAquitaine #NouvelleAquitaine
Denys Bédarride
7 janvier 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 7 Janvier 2015 à 15:01

La Région Aquitaine, aidée d'un fond européen, a donné 5,5 millions d'euros pour ce projet. Une enveloppe sortie de son budget pour la recherche, l'innovation et le développement industriel, un secteur dont elle a fait l'une de ses priorités. Elle y

A Lacq, il s’agira précisément de développer les recherches sur des batteries plus performantes et plus durables, grâce à de nouveaux matériaux, de nouvelles technologies. Ainsi une batterie à base de phosphate de fer lithié devrait voir le jour.

Les domaines d’applications concernent autant les transports (voitures, trains, avions, marine…) que la défense ou les appareils connectés.

“SCE France sera un vecteur important de collaboration économique et les retombées pour le Québec seront significatives” a déclaré le directeur de la filiale SCE France, Karim Zaghib.

De son côté, Alain Rousset, président du Conseil régional, a rappelé “l’engagement de la région dans le défi du stockage d’énergie (…), avec l’ambition de devenir une région leader à l’échelle internationale dans la fabrication de batteries haute performance”.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.