#AuvergneRhoneAlpes #Entreprises #VieDesEntreprises #AuvergneRhoneAlpes
Denys Bédarride
4 février 2015 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Février 2015 à 13:02

90% des emplois initiaux ont été préservés grâce aux reprises des différents sites.

Altia, qui employait environ 2.300 personnes pour un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros est en redressement judiciaire depuis août 2014. Pas moins d’une vingtaine d’audiences ont été nécessaires et un expert judiciaire a été nommé pour enquêter sur des anomalies détectées au sein des flux financiers. Altia était connu notamment pour sa filiale Caddie, le fabricant de chariots et équipements pour la distribution.

Le groupe nantais Walor reprend les sites de Saint-Pierre-en-Faucigny (Haute-Savoie) et de Saint-Etienne (Loire)

Le groupe Walor est spécialisé dans l’usinage et le décollage. « En dehors de Caddie, tous les sites ont reçu au moins trois propositions de reprise » précise l’administrateur judiciaire, Eric Bauland.

C’est dans ce contexte que le tribunal de commerce de Paris vient de valider la reprise du site de Saint-Pierre-en-Faucigny, une des usines les plus en diffculté. Le site est sauvé, mais perd tout de même la moitié de ses employés et échappe de peu à la liquidation. 
Le site de Saint-Etienne dédié à la sous-traitance automobile, était quant à lui déjà repris par le groupe depuis le mois de décembre.

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.