#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #Entreprises #International #NouvelleAquitaine #VieDesEntreprises #NouvelleAquitaine
redaction
6 avril 2017 Dernière mise à jour le Jeudi 6 Avril 2017 à 07:04

Créée en 2001, 3 D Ceram est une société installée à Limoges, en Nouvelle- Aquitaine. Dirigée depuis 2009 par Christophe Chaput et Richard Gaignon, cette société n'a cessé d'innover en matière d'impression 3D, grâce à une technologie révolutionnaire

Impression-3d

 

Cette technique dite « de prototypage rapide », permet de fabriquer des objets solides à partir d’un modèle numérique. L’objet est obtenu par superposition de tranches fines de matière. 3 D Ceram, en particulier, se consacre à la mise en forme rapide d’objets céramiques, et qui possèdent une architecture complexe.

Une société en pleine évolution

Après que Christophe Chaput et Richard Gaignon aient récupéré 3 D Ceram, l’activité de la société s’est fortement diversifiée. En effet, la création d’une machine d’impression 3D a permis de révolutionner la production de céramiques techniques.

Richard Gaignon, l’un des co-dirigeants de 3 D Ceram s’explique sur le développement de la société : «  Nous avons haussé le niveau en travaillant pour le secteur biomédical, afin de fabriquer des implants crâniens et des substituts osseux. Le luxe ( joaillerie, horlogerie), puis les industriels de l’aérospatial, de l’aéronautique, de la défense et de l’automobile ont fait appel à nous. L’an dernier, nous avons commercialisé une machine que nous avions développée en interne pour nos besoins ». 

Une technologie très prisée

En lançant cette technologie, qui permettait initialement de réaliser des objets en céramique par couches successive au moyen d’un laser, 3 D Ceram a fait des envieux.

Ainsi, elle a pu compter sur des clients prestigieux tel que Safran, Dassault, Michelin, Thales, ou Groupe Swatch. La société , qui a généré un chiffre d’affaires de 2,1 millions en 2016, ambitionne d’atteindre les 3 millions cette année.

Pour ce faire, un développement de la société est prévu en Grande-Bretagne et aux États-Unis

Pour l’instant, la machine créée par 3D Ceram,«  Ceramaker », a trouvé de nombreux acheteurs. Dix Ceramaker ont déjà été vendues , et une machine homologue, «  la Ceramaker 100 », arrive sur le marché avec un plateau de 10× 10.

Richard Gaignon assure que «celle-ci va accélérer l’innovation avec des propriétés technologiques de haute performance et apporter un potentiel de développement pour les clients de tous secteurs, notamment les centres de recherche »

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.