#Immobilier #Logement #MetropoleDeMontpellier #MIPIM #Occitanie #SERMSA3M #Urbanisme #Videos #Occitanie
superadmin
24 mars 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Mars 2022 à 09:49

La Métropole de Montpellier était présente au MIPIM de Cannes pour dévoiler sa stratégie et les grands projets du territoire. Comment concilier la construction de nouveaux logements et qualité de vie ? Reportage au coeur de la 7ème ville de France.

 

Le MIPIM a réuni du 15 au 18 mars à Cannes, les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique…)

L’évènement accueillait 22 000 participants, dont plus de 5000 investisseurs venus du monde entier.

La Métropole de Montpellier était présente pour dévoiler sa stratégie et les grands projets du territoire. 2022 va être une année d’accélération de nombreuses opérations d’aménagement qui devront permettre de répondre aux attentes des habitants, mais aussi des entreprises, promoteurs et investisseurs.

?id=ZBePWiwB4B5Ep7z3TFgu58geliwyFUC1

« Montpellier accueille 5000 habitants supplémentaires chaque année, il faut donc construire plus et mieux » indique Maryse Faye, Adjointe au Maire en charge de l’urbanisme.

La Métropole va lancer la construction de 8000 logements neufs dans les ZAC du territoire.

« L’idée est d’arriver à équilibrer le territoire et surtout fabriquer une ville où l’on a envie de vivre. Il y a un choc de l’offre, et un besoin de faire du volume. En même temps, il faut faire attention à ne pas se précipiter, pour ne pas fabriquer la ville qu’on regrettera dans 10 ans, dans 15 ans, dans 20 ans… » explique Cédric Grail, Directeur général du Groupe SERM/SA3M.

Montpellier souhaite intégrer les nouveaux usages, les attentes différentes de la population après cette crise sanitaire liée au Covid 19.

« On parle souvent de la ville du quart d’heure. C’est évidemment, une ville qui intègre la transition climatique, une ville solidaire, une ville où l’on prend plaisir à vivre, c’est une préoccupation très forte aujourd’hui. » assure Cédric Grail.

?id=OcJe2HdADdAXip41JPniPEF1rrljNlQo

« Les ICC font partie de l’ADN de Montpellier » !

Les Industries Culturelles et Créatives occupent une place de choix à Montpellier. La Métropole compte en effet de nombreuses écoles, start-up, TPE-PME et entreprises mondialement reconnues qui forment un écosystème florissant aux fortes perspectives de croissance et d’emplois.

Véritables leviers de rayonnement pour le territoire, les Industries Culturelles et Créatives sont surtout concentrées sur les filières du cinéma, de la télévision, du jeu vidéo, de la création, de l’animation 3D et des effets spéciaux, ainsi que sur le secteur du son et de l’audio, Montpellier faisant partie des grandes métropoles hors Paris où l’emploi salarié créatif s’est le plus développé depuis 2008 avec 2 100 emplois en 2020.

Début 2018, France Télévisions a également choisi d’installer 16 000 m2 de studios à Vendargues, sur le territoire métropolitain, afin d’y produire une série quotidienne. Aujourd’hui se rencontrent sur le territoire de Montpellier et de sa Métropole, des entreprises de toutes tailles, des indépendants, des formations, des associations, toutes et tous très impliqués pour contribuer à la croissance de la filière.

L’un des atouts majeurs de cet écosystème des ICC réside dans la complémentarité des expertises : tous les métiers sont représentés dans chaque secteur de la filière, depuis le métier d’acteur jusqu’aux spécialités numériques, en passant par les compétences techniques plus traditionnelles des industries culturelles et créatives.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *