#Actualite #AidesAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #CCINiceCoteDAzur #Collectivites #CultureSport #Decideurs #Economie #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #ProvenceAlpesCoteDAzur #ProvenceAlpesCoteDAzur
Olivia Oreggia
16 juin 2017 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Juin 2017 à 11:07

L’association répondant au nom de #NiceShopping a été officiellement lancée ce 16 juin en Mairie de Nice. Un partenariat assez inhabituel puisqu’il s’agit de fédérer sous une même marque, commerces de proximité et grandes enseignes installées sur le

Quand on parle des centres commerciaux et autres grandes enseignes, c’est souvent qu’ils sont pointés du doigt face à la fermeture des petits commerces ou de la désertification des centres-villes. Aujourd’hui, à Nice, la volonté et la communication sont différentes.

Nice Etoile est installé depuis 35 ans sur la plus grande artère commerciale de la ville, l’avenue Jean-Médecin. Un peu plus bas, les Galeries Lafayette ont vue sur la place Masséna depuis le tout début du 20e siècle. Plus loin, à l’ouest, là où Nice ne cesse de s’étendre, se trouvent Carrefour Lingostière et, depuis peu, un centre E.Leclerc Saint-Isidore, Nice Valley (accolé au stade Allianz Riviera), et bientôt Ikea, prévu pour 2019.

Ce collège privé financera en majeure partie le budget animation de 325.000 euros qui servira à promouvoir l’offre commerciale, artisanale et touristique de la ville, à alimenter un fonds de soutien…bref, à aider au rayonnement et à l’attractivité de la Nice, « dans son ensemble ».

Les autres financeurs sont la Ville de Nice, la CCI Côte d’Azur ainsi que la Chambre des Métiers 06 et la Fédération du Commerce Niçois et de l’Artisanat.

Un label qui ne verrait pas David et Goliath s’affronter mais plutôt œuvrer ensemble. « Mieux va le commerce, mieux le tissu économique se porte », assure Patrick Nolier, président de #NiceShopping et de Nice Etoile. “Il y a de la place pour tout le monde.”

Pour Christian Estrosi, « La victoire de l’un, sera la victoire de l’autre. Il en va de l’image, de l’emploi, de l’économie de notre ville, 2e ville française après Paris en termes de notoriété mondiale. Mais c’est un combat permanent. »

Niceshopping_signatureikea

Laurène Pomiès, Ikea

Comment va le petit commerce ?

A Nice, le commerce de proximité, déjà touché par la conjoncture ces dernières années, a été mis à mal par l’attentat du 14 juillet. « Nous nous remettons très difficilement de cette situation », nous explique Bernard Chaix, vice-président de la CCI Nice Côte d’Azur délégué au commerce. « Et aujourd’hui on a pris du retard en termes de dynamisme commercial. » Et d’ajouter : « Dans les grandes villes on circule difficilement, on stationne difficilement et souvent à un prix élevé. La ligne 2 du tram ne règlera pas tous ces problèmes ».

Le centre-ville, très touristique, semble encore préservé, mais dans certains quartiers, le taux de vacance commerciale dépasse les 10%.

Depuis 2009, la Ville a engagé plusieurs initiatives en faveur du commerce et de l’artisanat : création de zones piétonnes, instauration du droit de préemption, ouverture dominicale, élargissement du périmètre de Zone Touristique Internationale dans le cadre de la loi Macron… #NiceShopping se veut être une réponse de plus.

Niceshopping_groupeok

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *