#CCIOccitanie #DeveloppementDurable #Emploi #Environnement #INSEE #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
15 mars 2022 Dernière mise à jour le Mardi 15 Mars 2022 à 08:03

Les chiffres de l’économie verte viennent d’être rendus publics par l’Insee. L’économie verte emploie 335 000 personnes en Occitanie, soit 15 % de l’emploi régional. En dix ans, la progression a été de 5,9 %. Un chiffre qui peut être lu de différente

?id=TTHM4GG0xAnt7Up5KVq9nTvYHbKg2GJp

Dans sa nomenclature, l’Insee intègre conjointement les « emplois verts »  (« qui visent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts et dommages sur l’environnement ») et les « emplois verdissants » (« dont la finalité n’est pas environnementale, mais dont le contenu évolue pour intégrer les enjeux environnementaux »).

De fait, « les emplois verts » stricto sensu emploient 12 000 personnes, soit 0,5 % de l’emploi régional. 39 % de ces métiers relèvent du domaine de l’assainissement et du traitement des déchets et 36 % d’entre eux concernent la production, le traitement et la distribution d’énergie et d’eau. Enfin, les 25 % restants comptabilisent les métiers ayant un rapport direct avec la protection de la nature et de l’environnement.

Les « emplois verdissants » -323 000 salariés recensés- intègrent de nombreuses professions du bâtiment qui « contribuent à développer des économies d’énergie, l’allègement du prélèvement de ressources naturelles et veiller à la maîtrise des rejets polluants ». Les professionnels des transports sont également concernés.

Une progression inférieure à l’emploi global

En Occitanie, sur la période 2008-2018, avec une croissance de 5,9 % les emplois verts et verdissants ont progressé moins vite que l’emploi régional (6,9 %). En revanche, dans l’industrie la croissance des emplois verdissants (+ 13 % sur la décennie) contraste avec la perte de vitesse du secteur : les professions liées au contrôle-qualité, et l’évolution des certifications entraînent les chiffres vers le haut.

On relève également que les emplois verts liés à la protection de la nature et de l’environnement ont progressé de 42 % sur la même période. L’étude signale par ailleurs que l’économie verte est « fortement » masculine.

Huit emplois sur dix sont occupés par des hommes, mais ces chiffres relèvent une nuance de taille en notant que le niveau de diplôme est globalement plus faible pour les hommes, les femmes œuvrant pour des métiers à forte qualification et haut niveau de diplôme, notamment dans le traitement, la production et la distribution d’énergie et d’eau.

À savoir :

  • 335 000 personnes travaillent dans l’économie verte en Occitanie
  • 12 000 salariés occupent des « emplois verts », 323 000 des « emplois verdissants »
  • + 5,9 % d’emplois dans l’économie verte sur la décennie 2008-2001 (42 % d’entre eux sont en lien direct avec la nature)

Source INSEE, CCI Occitanie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.