#Analyse #BoisEtForet #CCIOccitanie #Economie #JeanFrancoisRezeau #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
3 mai 2022 Dernière mise à jour le Mardi 3 Mai 2022 à 08:05

En Occitanie, la filière bois se porte plutôt bien et peut même envisager l’avenir avec un certain optimisme. La demande et les prix en hausse pourraient la conforter, « à condition de bien maîtriser cet élan », pondère Sylvain Fourel, le président d

Avec 2,6 millions d’hectares de forêts (36 % du territoire), l’Occitanie est la 2e région forestière de France. 

Pour autant, en ce qui concerne l’exploitation de cette ressource, notre région se classe au 5ème rang national : « Nous avons une marge de progression », résume Sylvain Fourel. La filière bois régionale regroupe 5 800 entreprises qui emploient 20 700 personnes, et aligne un CA de 2,6 Mds €. 

L’année 2021 a été marquée par la hausse de la demande et des prix des matières premières. Le bois n’a pas fait exception, d’autant que la forêt occitane suscite des convoitises. 

À 72 % constituée de feuillus certaines essences, comme le chêne (très demandé pour la décoration en Chine) ont vu leur cotation multipliée par trois en quelques semaines ; l’Amérique du Nord (USA, Canada) est en demande croissante de résineux pour la construction, et là encore les prix sont à la hausse : 

« Il faut apprendre à gérer cette variable. C’est un vrai bouleversement dans le secteur de l’exploitation, notamment, où les prix étaient stables depuis 15 ans et s’était traduit in fine, par une perte de revenus des propriétaires », indique le président de Fibois.

?id=z1wFUIfaZXK8zEqLLY2uqIDSaJjENapj

 ?id=vKQaAqWaxUINyopdo4Fv5IxwU8EID4Ap

Finalisation d’un projet de filière

La filière a appris à gérer sa ressource et le taux de renouvellement est supérieur au taux d’exploitation. « Nous devons gérer cet avantage », plaide Sylvain Fourel, qui fait valoir qu’« en matière de transformation, l’Occitanie peut mieux faire ». 

Et de citer en exemple l’importance du hêtre, seul bois autorisé pour le contact alimentaire (on en fait notamment des bâtons de glace) autour duquel on pourrait développer une gamme d’écoemballages. En d’autres termes, il y a de la place pour des entreprises et donc, des emplois. 

A cet égard, 2022 est une année charnière pour les professionnels qui finalisent un « projet de filière » appelé à servir de matrice à un plan triennal (2023-2026) et tripartite (État, Région, Fibois) qui devrait être signé en fin d’année au cours des Assises du bois et de la forêt.

 

?id=NOBkuKd0RtsVJjHoGtpU0e7SrEyNHCQD

A savoir :

– 2,6 millions d’ha de forêts en Occitanie, 2e région forestière de France

– 5 800 entreprises , 20 700 emplois et 2,6 Mds € de CA pour la filière bois

– 5ème région pour l’exploitation : une marge de progression

 

Source CCI Occitanie 

Crédits photo : ©Fiona Urbain / ©Jérémy Flament

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.