#Energie #EnergiesRenouvelables #Eolien #Etude #InfosNationales #TransitionEnergetique #InfosNationales
superadmin
7 août 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 7 Août 2022 à 22:08

Hello Watt, le spécialiste de la transition énergétique, a cartographié les installations d’éoliennes terrestres sur le territoire français. Découvrez quelles régions, départements ou communes concentrent le plus d’éoliennes en France et quelle analy

?id=DEkOMuz7ee0DpqNHZnstIN6aBxviKVcr

Emmanuel Macron a de nouveau appelé à la sobriété énergétique lors de son allocution du 14 juillet, et la CRE vient de dévoiler que la filière éolienne a contribué à augmenter les recettes de l’Etat de 7,7 Mds € au titre de 2022 et 2023.

Ces dernières années, le soutien aux énergies vertes et notamment à la filière éolienne représentait une charge pour les finances de l’Etat, mais en raison de la forte hausse des prix de marché due à la guerre en Ukraine et de la faible disponibilité des centrales d’EDF, l’énergie éolienne est aujourd’hui moins chère que les prix de marché et contribue donc positivement au budget de l’état. 

Les régions où il y a le plus d’éoliennes en France

Les Hauts-de-France sont la région où le plus d’éoliennes sont installées (1 863), ce qui représente 4 245 MW installés. Le Grand-Est occupe la deuxième place de ce classement, en raison du nombre important d’éoliennes installées dans l’Aube et la Marne.

Là encore la présence de vents soutenus et réguliers, ainsi qu’une densité de population relativement faible, peuvent expliquer cette position. Notons également la présence de nombreuses éoliennes dans les DROM-COM , comme en Guadeloupe (163), ou en Nouvelle-Calédonie (153).

On constate par exemple que pour les Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais et Picardie en 2011), la puissance raccordée est passée de 1195 MW (788 MW + 407 MW sur la carte fournie par l’ADEME en 2011) à 4245 MW (voir la carte fournie par l’équipe data Hello Watt) entre 2011 et 2022, soit une augmentation de +255% en 11 ans.

Plus impressionnant encore, la Nouvelle-Aquitaine (auparavant Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes), dont la puissance raccordée est passée de 155 MW en 2011 (144 MW + 9 MW sur la carte de l’ADEME 2011) à 1162 MW en 2022 (voir la carte fournie par l’équipe data Hello Watt), soit une explosion de +650% sur la période. Cela fait d’elle la 4e région avec le plus de turbines en France.

Sans surprise, une corrélation existe entre les zones où la vitesse du vent est importante et l’implantation des parcs éoliens. Dans le nord de la France par exemple, là où les vents sont les plus rapides, on remarque une concentration importante d’installations éoliennes afin de profiter d’un productible constant.

?id=TozkCTs1vmBZ3MU9ClQ5o8nTT2xBo5Jb

Les départements où il y a le plus d’éoliennes en France

La Somme, l’Aisne, le Pas-de-Calais, l’Oise et les Côtes-d’Armor font partie des départements où le nombre d’éoliennes installées sont les plus importants. Cela coïncide également avec la présence de vents puissants et réguliers. 

La Marne, l’Aube, l’Aude, la Meuse, également présents dans ce classement, tendent davantage à un compromis entre la présence de vents soutenus et la faible densité de la population.

?id=4kuKRSweCQvt75plX8FKhoDzhoh6Bppf

Les communes où il y a le plus d’éoliennes en France

Le classement des communes possédant le plus d’éoliennes n’est pas forcément représentatif des cartes précédentes. En effet, dans ce classement, on retrouve 4 communes dans les DROM-COM, et 2 communes dans l’Hérault, qui n’est pourtant pas présent dans notre classement des 10 départements ayant les parcs les plus importants.

Il est important de noter que l’autorisation de construction de parcs éoliens est une décision prise au niveau départemental, mais que les communes peuvent aider à porter le projet et favoriser l’implantation du parc.

?id=F8voolLfBGEbf9b2p3LJMWZMjVeKpHDd

Quelles conclusions tirer de ces différentes cartes ? 

Ils semblerait que les installations d’éoliennes terrestre soient guidées par deux facteurs principaux : 

  • La force et la régularité du vent : sur notre première carte, on peut remarquer une corrélation directe entre la localisation des éoliennes en France et celle des vents puissants. Il semble donc évident que le premier critère de décision d’implantation d’un parc d’éoliennes soit la présence de vents rapides et réguliers, afin d’assurer une production constante et importante en volume. 
  • Le foncier disponible : à y regarder de plus près, on remarque également que nombre d’éoliennes se situent dans les zones les moins peuplées. L’absence de structures agricoles dans ces régions où la capacité des énergéticiens à louer des parcelles aux agriculteurs peuvent également expliquer les choix d’implantation.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.