#Actualite #Agenda #BuzzNews #Collectivites #Economie #Occitanie #Occitanie
Denys Bédarride
5 mars 2015 Dernière mise à jour le Jeudi 5 Mars 2015 à 23:03

Jeudi 12 mars 2015 à 11h, à l’Hôtel du Département, André Vezinhet, président du Conseil général de l’Hérault et Jean-Michel Du Plaa, vice-président du Conseil général délégué à la solidarité, signeront le protocole d’engagement pour la mise en œuvre

Le Pacte Territorial d’Insertion (PTI) s’articule étroitement avec le Programme Départemental d’Insertion (PDI). 

Il est l’instrument de gouvernance des politiques d’insertion prévu par la loi du 1er décembre 2008 généralisant le Revenu de Solidarité Active (RSA) et réformant les politiques d’insertion. Il définit les modalités de coordination des actions entreprises par les parties pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des allocataires RSA. 

Le premier PTI du Département de l’Hérault a été élaboré en 2010, pour la période 2010-2014. 

Centré sur les besoins des allocataires RSA, il a permis le développement d’actions nouvelles avec la CAF (mise en place d’une plateforme pour la garde des enfants pour faciliter le retour à l’emploi des jeunes parents) et des interventions concertées avec les services de l’Etat et Pôle Emploi pour programmer et financer des chantiers d’insertion.

Le PTI 2015-2020 intègre les enjeux liés à la nouvelle programmation du Fonds Social Européen (FSE), relevant du Programme opérationnel national FSE pour l’emploi et l’inclusion en métropole 2014-2020. Ce nouveau PTI a vocation à s’ouvrir à l’ensemble des personnes en difficulté, quel que soit leur statut (allocataires RSA mais aussi jeunes sans qualifications, chômeurs de longue durée…).

 

Les orientations politiques du PTI héraultais 2015-2020 se déclinent selon 6 axes :

 Promouvoir l’économie sociale et solidaire

 Repenser la mobilité

 Assurer la continuité des parcours d’insertion vers l’emploi

 Facilité l’accès aux droits

 Garantir le juste droit à l’allocation RSA

 Développer des actions répondant aux valeurs de développement durable

Dans le contexte actuel de chômage de masse et de contrainte budgétaire, le Conseil général de l’Hérault a demandé à tous les signataires du protocole de s’engager :

 D’une part à approfondir et mieux articuler les partenariats et les mutualisations entre les différents partenaires sociaux,

 D’autre part, à réaliser des actions concrètes s’inscrivant dans un ou plusieurs des 6 axes proposés afin de lutter contre le « sous-emploi » et « de ne laisser personne au bord du chemin ».

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.