#Agriculture #Dordogne #Economie #Gers #Gironde #Lot #LotEtGaronne #NouvelleAquitaine #TarnEtGaronne #Dordogne #Gers #Gironde #Lot #LotEtGaronne #NouvelleAquitaine #TarnEtGaronne
redaction
24 août 2020 Dernière mise à jour le Lundi 24 Août 2020 à 07:08

La récolte des Pruneaux d’Agen va débuter dans les 6 départements du Sud-Ouest sous indication géographique protégée : Lot-et-Garonne ; Dordogne ; Gironde ; Tarn-et-Garonne, Gers et Lot. Zoom sur le poids économique de cette filière 100% sud-ouest.

?id=MUsfvmGJuVtVUjwsWapsN1sdbGf9ISHF

Près de 1100 producteurs vont récolter 45 000 tonnes de fruits entre mi-août et mi-septembre. 

Le pruneau d’Agen est produit sur 6 départements du Sud-Ouest (le Lot-et-Garonne la Dordogne, la Gironde, le Tarn-et-Garonne, le Gers et le Lot). Il bénéficie, depuis 2002, d’une IGP, garantie de qualité pour les consommateurs.

Il faut entre 3 à 3,5 kg de prunes d’Ente fraîches, séchées dans des conditions contrôlées selon les méthodes traditionnelles, pour obtenir 1 kg de Pruneaux d’Agen.

Le pruneau d’Agen est à l’origine de 10 000 emplois locaux avec 32 entreprises de transformation et 42 producteurs transformateurs. La filière réalise un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros par an.

70% des pruneaux sont commercialisés en grande surface et 30% sont exportés. Tous les ans, les français en consomment 1,9 kilo avec en moyenne trois achat par an.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *