Ecomnews - Adds
Conseil de Territoire des Graves : Priorité à l'action sociale de soutien
Par Yannick Laborde publié le 01 DEC 2017 à 09:07
Le 7ème Conseil de Territoire des Graves s'est tenu ce 28 novembre à Martillac. Les porteurs de projets des Cantons de Talence, Villenave-d'Ornon, Pessac 1, Pessac 2 et La Brède se sont mobilisés massivement pour faire émerger des projets concrets sur ce territoire du sud-ouest de la métropole bordelaise.

Des élus et des acteurs engagés

Engager l’ensemble du territoire des Graves dans une démarche de développement social et d’innovation, permettant de renforcer le lien social de ses habitants, et agir avec les acteurs économiques locaux pour ancrer la dynamique de développement social et répondre de manière préventive aux situations d’exclusion !

Voilà de grands défis à relever pour ce territoire. Sur ces terres, les "parcours de vie" (santé, petite enfance, exclusion sociale) représentent à eux seuls plus de 56 % des projets déposés !

17 % concernent la capacité de développement (urbanisme, infrastructures, numérique) et 12 % le vivre-ensemble (culture, sports et loisirs). « Sur ce territoire, les populations sont très diverses et la démographie est en forte croissance ; côté entreprise, il y a de fortes pépites » explique Sébastien Saint-Pasteur, Conseiller Départemental Pessac 2.

Conseil-territoire-martillac
© Yannick Laborde // Corinne Martinez, Conseillère Départementale Canton Labrède

Promouvoir une production agricole de qualité

Une meilleure agriculture, une production durable ou encore favoriser le développement de jardins partagés, beaucoup de « chantiers à ouvrir » ont été inscrits aux débats et projets.

Pour ce territoire des Graves, un projet alimentaire, porté par la Communauté de Communes de Montesquieu, est en gestation : « Il y a eu pleins de projets, avec beaucoup d’acteurs, pour réfléchir sur nos modes d’alimentation à l’horizon d’une dizaine d’année, pour que 100% des habitants aient accès à une alimentation saine et durable » prophétise Corinne Martinez, Conseillère Départementale du Canton de La Brède.

"Mon souhait, c'est que dans 10 ans, on n'est plus affaire à ces projets" espère pour sa part une participante, qui rêve d’un « tout bio ».
Éducation à l'alimentation, redistribution des invendus, réseau de producteurs ou encore culture sur les toits... des échanges participatifs riches pour construire les territoires de demain.

Ecomnews - Adds