Ecomnews - Adds
Qu'est ce qui change en 2018 ? Ce que vous devez savoir
Par Fiona Urbain publié le 06 JAN 2018 à 09:00
Comme chaque année de nombreuses nouvelles dispositions entrent en vigueur en ce 1er janvier. Petit florilège de ce qui nous attend en 2018.

CSG en hausse et cotisations en baisse : Le taux de la CSG (contribution sociale généralisée) passe de 7,5% à 9,2 %, soit une augmentation de 1,7 point. Ce ne sera pas neutre

Cette hausse concerne tous les salaires, mais aussi les revenus du patrimoine ou encore les produits de placements. Les allocations-chômage, les indemnités journalières de la Sécurité sociale ou encore les retraites bénéficiant d’un taux réduit de CSG sont en revanche épargnées.

En parallèle, les cotisations salariales maladie et chômage prélevées sur les salaires sont supprimées. La cotisation maladie (0,75 %) est supprimée dès janvier, alors que la cotisation chômage sera abaissée en deux temps (1,45 point en janvier, 0,95 point en octobre).

20 euros de plus pour les salariés au SMIC. Le SMIC horaire est revalorisé de 1,24% à 9,88 euros brut par heure : (soit 1498 euros bruts mensuels pour 35 heures).

Suppression de la taxe d’habitation : 85 % des ménages (les 15 % restants ne payant déjà pas de taxe d’habitation) verront cet impôt diminuer d’un tiers en 2018.

Bulletin de paie simplifié : Testé en 2016 puis appliqué ensuite aux entreprises de plus de 300 personnes, depuis janvier 2017, le bulletin de paie simplifié se généralise à tous les employeurs au début de 2018.

Le tarif du gaz augmente de 6,9% !

Chèque énergie. Les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz sont remplacés par le chèque énergie. Il devrait aider 4 millions de ménages en situation de précarité à payer leurs factures. D'un montant moyen de 150 euros en moyenne en 2018, il sera versé au printemps.

L'essence : Les prix à la pompe augmentent de 7,6 centimes par litre pour le gazole contre seulement 3,84 centimes pour l'essence.

PV de stationnement. Les villes vont fixer elles-mêmes le tarif du stationnement ainsi que le montant du forfait remplaçant l'amende, les infractions étant désormais dépénalisées.

Prime à la conversion automobile : Le gouvernement offre 1 000 euros aux automobilistes vendant leur vieille voiture pour en acheter une véhicule neuf ou une occasion récente, et jusqu’à 2 500 euros pour l’achat d’un modèle électrique. Objectif: sortir 100.000 véhicules polluants du parc en 2018.

Le tabac. Le 2 janvier, les prix de certains paquets de cigarettes, comme Camel et Winston, baisseront de 20 centimes à la suite d'ajustements des fabricants. En mars, le gouvernement a prévu une hausse de 1,10 euros.

Le timbre. Le timbre vert passe de 73 à 80 centimes, et le timbre rouge de 85 à 95 centimes, soit une hausse de 11,8%. Une augmentation de 4,7% des tarifs du courrier

Vaccins : Pour les enfants nés à partir du 1er janvier, 11 vaccins seront désormais obligatoires contre trois auparavant.

Soins funéraires pour tous : alors qu’elles n’y avaient pas le droit jusqu’à présent, les personnes décédées atteintes du Sida ou d’une hépatite virale pourront bénéficier de soins funéraires après leur mort.

Le forfait hospitalier augmente de deux euros pour passer à 20 euros par jour, une dépense prise en charge par les complémentaires santé pour ceux qui en disposent.

Plus de pub pour les enfants sur les chaînes du service public : avant, pendant et après les émissions pour enfants de moins de 12 ans sur les chaînes du service public, les pubs sont maintenant interdites.

Ecomnews - Adds