Ecomnews - Adds
Comment accélérer les PME et ETI grâce au programme « Nouvelle-Aquitaine Accélérateur »
Par Julie Varray publié le 16 AVR 2018 à 10:28
Ce sont 23 entreprises (14 PME et 9 ETI) qui ont rejoint un nouveau dispositif à double ambition, visant à ce que les ETI deviennent des leaders à l’international et que les PME accélèrent leur développement pour pouvoir, par la suite, devenir des ETI.

C’est Bpifrance, en appui avec l’agence régionale de développement et d’innovation ADI Nouvelle-Aquitaine que le programme « Nouvelle-Aquitaine Accélérateur » a été lancé en septembre dernier.

Ce dernier est à destination des ETI (Entreprises de Tailles Intermédiaires) et PME (Petite et Moyennes Entreprise) à fort potentiel, pour un parcours sur deux ans.

Sur ces deux années, Nouvelle-Aquitaine Accélérateur vient s’appuyer sur 4 objectifs.

S’y retrouve la révélation du potentiel de croissance des entreprises, la création de conditions d’une émulation collective, rompre l’isolement du chef d’entreprise et enfin, la création de valeur sur le territoire, ce qui aura un effet d’entraînement sur l’activité, mais également l’emploi.

Le dispositif met en oeuvre différents outils dont le diagnostic de l’entreprise, appelé « diagnostic 360° » qui va porter sur de multiples items (notamment l’organisation RH, l’international, la croissance externe, …).

Certaines thématiques clés au bon développement de l’entreprise vont être renforcées avec notamment des intervenants de HEC (pour les ETI) et de KEDGE (pour les PME)

C’est donc un dispositif qui s’inscrit dans une démarche volontaire cherchant à intégrer au maximum les entreprises à potentiel de son territoire.

Il a permis à 1/3 des PME appuyées par ce dernier de devenir des ETI à la suite des deux années du programme. Les autres entreprises ont confirmé avoir vu leur chiffre d’affaires croître de 20% et des effectifs en hausse de 20%.

Jean-Marc Bessières, président de l’entreprise CRP, une des premières PME à avoir fait partie du programme « Nouvelle-Aquitaine Accélérateur », raconte, sur le site de la Nouvelle-Aquitaine, son expérience au sein de ce dispositif.

Il précise qu’une de ses attentes est de « valider la stratégie que nous avons mise en place », mais également d’assimiler les outils nécessaires en matière de choix pour les projets de croissance externe ainsi que les projets d’innovation.

Ce qui est bénéfique au travers de ce programme (qui était national au départ, mais qui a été décliné à un niveau régional de par sa réussite), c’est la proximité de tous les entrepreneurs et l’échange que l’on peut avoir avec eux, ce qui permet de bénéficier de leurs expériences. On est donc dans une logique de groupe hautement stimulante.

Ecomnews - Adds