Ecomnews - Adds
Aéroport Clermont-Ferrand Auvergne, le premier en France à proposer des biocarburants durables
Par Noémie Bouisset publié le 30 AVR 2021 à 09:03
Depuis le 19 avril, l’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne met à disposition des compagnies clientes des biocarburants aériens durables.

C’est une première en France. Le 20 avril, la société Vinci Airports, qui porte le projet avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Syndicat Mixte de l’Aéroport Clermont-Ferrand Auvergne (SMACFA), a annoncé la mise à disposition de biocarburants durables pour les compagnies aériennes clientes. L’aéroport Clermont-Ferrand Auvergne a été le premier à mettre en place cette initiative, le 19 avril.


Produits par Air BP, les carburants en question sont produits à partir d’huiles alimentaires usagées. Un premier pas vers la réduction de l’empreinte carbone, « les biocarburants représentent en effet la solution de décarbonation de l’aviation pouvant être mise en œuvre immédiatement, avant qu’interviennent d’autres ruptures technologiques comme celle des avions à hydrogène », explique la société Vinci Airports dans un communiqué.

Une démarche écologique à échelle mondiale

Selon ce dernier, l’initiative s’inscrit dans une démarche globale de réduction des impacts environnementaux lancée en 2015. Depuis, la société note une diminution de 22 % des émissions brutes de CO2 entre 2018 et 2020, sur l’ensemble de son réseau.
Selon l’opérateur aéroportuaire, ce nouveau carburant vert représente « une réponse efficace et mobilisable à court terme aux défis de la transition écologique de l’aviation ».
Depuis le 19 avril, un premier client a déjà répondu à l’appel du biocarburant durable, la compagnie filiale Michelin Air Services. Pour rappel, Vinci Airports gère 45 aéroports en Asie, sur le continent américain et dans 12 pays en Europe.
Source : Vinci Airports
Ecomnews - Adds