Ecomnews - Adds
Agglo d’Arles : 129 000€ pour aider les commerçants et artisans du secteur Crau Montagnette
Par Fiona Urbain publié le 27 NOV 2020 à 09:11
Après la mise en place de deux dispositifs Fisac à Arles et à Tarascon, un nouveau Fisac "Crau Montagnette" sera lancé le 1er décembre sur les communes de Saint-Martin-de-Crau, Boulbon et Saint-Pierre-de-Mézoargues. Explications.

La Communauté d’Agglomération Arles Crau Camargue Montagnette, avec le soutien de l’État et des chambres consulaires, a déjà lancé le dispositif Fisac à Arles et Tarascon et dès le 1 décembre prochain le dispositif sera déployé sur le secteur Crau Montagnette.

L’objectif : soutenir les commerçants et artisans et revitaliser les coeurs de villes.

Le Fisac (Fonds d'intervention pour le maintien et le développement des services, de l'artisanat et du commerce) a été créé par l’État. Il permet aux partenaires locaux (ACCM, communes, associations de commerçants, chambres consulaires) de mettre en oeuvre :

  • des actions collectives pour favoriser tous les commerces : animations en centre ville, animations des associations de commerçants, etc
  • des aides directes pour accompagner individuellement, sous conditions, les projets d’investissement des commerçants, artisans et entreprises de service.

Pour les communes de Saint-Martin-de-Crau, Boulbon et Saint-Pierre-de-Mézoargues le dispositif correspond à un budget de 129 000 euros porté à 50% par l’Etat et 50% par la communauté d’agglomération ACCM.

« Dans le contexte actuel, cela permet d’apporter une petite bouffée d’air frais aux commerces et artisans » a explique Jean-Michel Jalabert, Vice-président d'ACCM en charge du développement économique, du commerce et des zones d’activités.

Quelles sont les entreprises concernées ?

Les entreprises ayant une clientèle de particuliers et un chiffre d’affaires inférieur à 1 000 000 € par an, sédentaires ou non sédentaires (forains, vente ambulante) inscrites au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés, les auto-entrepreneurs inscrits au centre de formalité des entreprises (CFE) et les franchisés indépendants, cafés et restaurants (sous conditions)

Quels projets ?

Tous projets d’investissement qui concernent l’activité commerciale et artisanale : rénovation de vitrine, équipements de sécurité, aménagement pour l’accessibilité, modernisation d’activité, mises en conformité, agrandissement des locaux pour accueillir la clientèle, équipement e-commerce, etc.

Le montant d’aide correspond à 40% maximum des dépenses éligibles dans la limite de 1000€ à 4000€ d’aides.

Une prise en charge rétroactive est possible pour toutes dépenses de travaux engagées après le 28 mars 2019 pour Tarascon, après le 1 octobre 2019 pour Arles et du 12 mars 2019 pour Crau Montagnette.

Ecomnews - Adds