Ecomnews - Adds
Alpes Maritimes : En 2020, le Département a injecté plus de 120 millions d'€ pour faire face à la Tempête Alex et à la Covid-19
Par Sanya Maignal publié le 27 AVR 2021 à 10:02
La crise sanitaire qui devient économique et la tempête Alex qui a dévasté les vallées maralpines ont fortement impacté le budget 2020 du département. Des aides conséquentes ont été rapidement débloquées : 33 M€ pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire et plus de 90 M€ pour soutenir et reconstruire les vallées sinistrées. Pour faire face à la hausse des dépenses le Département est obligé d’emprunter 200 M€.

Les travaux dans les vallées se poursuivent, désormais, à un rythme de 5 M€ mensuels venant du budget du Conseil départemental.

Ces vallées qui attendent encore l’aide promise de l’État : « Alors que la reconstruction a été évaluée à 1 Md€, L’État n’a versé que 26 M€ sur les 100 M€ au minimum promis par Emmanuel Macron », regrette Charles-Ange Ginésy, devant l’assemblée plénière lors du vote du compte administratif 2020.

« Dans les vallées, le chantier reste immense, précise le Président du Conseil départemental. Le Département aura besoin de mener plus de 380 millions de travaux pour cette reconstruction ».

La rigueur prévoyante des années passées, la stratégie budgétaire du département des Alpes Maritimes basée sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement (réduction de l’endettement, 0 % de hausse d’impôts, voire une baisse de la fiscalité, maintien des investissements) permet aujourd’hui de faire face aux besoins de la population.

Un emprunt de 200 millions a été déjà contracté : 65 M€ en 2020 et 135M€ dans le budget primitif 2021 portant la dette à 828 M€ (contre 1 Md€ en 2010).

Les dépenses de fonctionnement en hausse

C’était la seule solution car les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 6,4 %, soit 71 M€, en 2020. La Covid a entraîné 32,8M€ de dépenses imprévues en achat de masques, soutien aux Ehpad, professionnels de santé, étudiants, communes… S’y ajoutent 16,9 M€ pour les nouveaux bénéficiaires du RSA (+21,6 %)

Et comme si la pandémie et la catastrophe naturelle ne suffisaient pas, une troisième difficulté arrive de Paris. Avec la modification des règles de la péréquation, la contribution du département des Alpes Maritimes de 64,1 M€ en 2019 à 99,3 M€ en 2020 : 35,2 millions en plus, soit + 55 %.

« Une double punition ! », s’insurge Charles-Ange Ginésy.

?id=7LHEBheXKaHjYK219jZZ28fiC3P5d7jt

Au plus près des entreprises

Malgré Alex, malgré la Covid, le Conseil départemental poursuit ses grands axes politiques et ses grands projets : Smart Deal, Green Deal, appel à projets santé, construction et rénovation de sept EHPAD, collèges, routes… sans oublier le nouveau programme d’insertion volontariste des allocataires du RSA, en donnant 500 euros aux entreprises qui en embauchent un…

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes reste proche du monde économique. Le 22 mars 2020, une aide de 5 M€ a été votée en faveur des entreprises impactées par la crise sanitaire, sous la forme de prêts remboursables.

Un an plus tard, les conseillers départementaux ont voté l’abandon des créances dues au Département par les entreprises placées en procédure judiciaire ; et le prolongement, d’un an, du délai de remboursement pour les entreprises qui en feront la demande.

Ecomnews - Adds