Ecomnews - Adds
Alpes-Maritimes : Comment le Département veut faire baisser le nombre d’allocataires du RSA ?
Par Olivia Oreggia publié le 05 FEVR 2018 à 11:31
A l’occasion du colloque sur « L’emploi par l’insertion dans les Alpes-Maritimes » au Palais des rois sardes ce 2 février, dans le Vieux-Nice, le bilan du « Plan emploi-insertion 06 » a été dressé. Le nombre d’allocataires du Revenu de Solidarité Active a baissé de 10% ces 2 dernières années pour atteindre 23.079 allocataires. De nouveaux outils sont aujourd’hui mis en place dans cette bataille contre le chômage.

Le « Plan emploi-insertion 06 » est le nom donné à la stratégie d’accompagnement vers l’emploi des bénéficiaires du RSA dans les Alpes-Maritimes. Il a été lancé il y a exactement 4 ans.
Indicateur de son efficacité : le nombre d’allocataires sortis du RSA. « C’est notre priorité », explique dans son discours, Eric Ciotti, ancien président du Département et actuel président de la commission des finances.

« Notre objectif est de faire en sorte que le RSA ne soit pas une substitution aux revenus, mais une étape. Aujourd’hui, le taux de sortie du RSA s’élève à 36%, alors qu’il est de moins de 30% en région PACA. Et il atteint même 53% pour les personnes nouvellement entrées. »

Globalement, le nombre de foyers allocataires est à la baisse : moins 10% entre 2015 et 2017 pour atteindre 23.079 allocataires. « Les résultats sont encourageants, mais le chômage ne recule pas encore en France. Les charges et impôts pèsent encore trop lourd sur la compétitivité. »

Comment expliquer cette diminution ?

« Ce n’est pas le fruit du hasard. Nous avons une méthode d’action basée sur la conviction que l’emploi est possible pour tous », nous précise Christophe Paquette, directeur de l’insertion et de la lutte contre la fraude au sein des Alpes-Maritimes. « On fait passer l’emploi d’abord, avant de vouloir lever les freins sociaux. »

En 4 ans, cette politique a mobilisé 600 millions d'€ du budget départemental. L’essentiel relevant des allocations.

Un nouveau programme d’insertion a été lancé pour la période pour les 2 ans à venir. L’accent sera porté sur les allocataires de longue durée, ceux pour qui la sortie du RSA est plus difficile : développement du dossier unique d’insertion informatisé, lancement du dispositif Contact (chaque bénéficiaire sera reçu un fois par mois par une équipe pluridisciplinaire), Pack mobilité face aux difficultés de déplacement (un des principaux obstacles au retour à l’emploi)…

Parmi ces nouvelles mesures, un outil d’analyse basé sur une technologie « Big Data » sera par ailleurs expérimenté pour les 6 mois à venir, avec Adecco Analytics. Il s’agit de mieux scruter le marché local de l’emploi.

?id=XkSWgbTGGvvlOO7RGSYOcoz00cRXk1cv

Ecomnews - Adds