Ecomnews - Adds
Ardèche : Fareva va investir plus de 50 millions d'€ pour produire des vaccins
Par Robert Fages publié le 24 DEC 2021 à 09:00
Trois nouvelles lignes de production de vaccins monodoses injectables seront créées à Annonay. Elles devraient engendrer la création de 150 emplois. La validation des premiers lots est fixée en juin 2022. L’investissement bénéficie de l’appui du Gouvernement français à travers « France Relance »

Le Groupe français de sous-traitance pharmaceutique Fareva, basé à Tournon-sur-Rhône (Ardèche), a passé un accord de licence de 10 ans avec la société américaine Apiject Systems corp pour l'installation de trois lignes de production « Blow-Fill-Seal ».

Lorsqu'elles seront opérationnelles, elles pourront remplir plus de 500 millions de monodoses par an de vaccins et d'autres médicaments biologiques injectables, en utilisant la technologie innovante de seringues pré-remplies d'ApiJect. Fareva envisage d'investir plus de 50 millions d'euros sur son site d’Annonay (Ardèche) pour ces trois lignes de production, avec l’appui du Gouvernement français, au travers de l'initiative industrielle « France Relance » » et du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA).

Cet investissement devrait générer la création de 150 emplois. Les trois lignes de production et la technologie d'ApiJect utilisent le procédé de conditionnement aseptique « Blow-Fill-Seal » (BFS).

La technologie BFS a déjà prouvé sa capacité à conditionner certains vaccins et des médicaments biologiques, et ApiJect contribue à élargir les capacités de BFS à d'autres médicaments, incluant notamment des produits pharmaceutiques sensibles à la température.

ApiJect fournira l'embout et autres composants nécessaires pour convertir les monodoses BFS issues de ces lignes en seringues simples à assembler et prêtes à l'emploi.

Le Covid-19 a démontré l'importance stratégique d’une production pharmaceutique régionale pour garantir des chaînes d'approvisionnement médicales solides et fiables.

« En investissant dans ces 3 lignes BFS et en installant la technologie ApiJect, Fareva contribue à augmenter la capacité de remplissage à haute cadence de l'Europe » souligne Bernard Fraisse, CEO de Fareva.

De plus, la chaîne d'approvisionnement des BFS en polyéthylène permet d'établir et de maintenir une capacité de remplissage fiable et résiliente, même face à de nouvelles vagues de Covid-19 et à leurs conséquences sur la chaîne d'approvisionnement.

Les nouvelles lignes seront installées chez Fareva Excelvision, située à Annonay, qui a plus de 50 ans d'expérience dans la fabrication de contenants BFS tout comme dans l'exportation de produits dans le monde entier. L'objectif est de commencer la validation des premiers lots en juin 2022.

Agnès Pannier-Runacher, ministre délégué chargée de l’industrie, précise : « Je salue le projet porté par Fareva. Il participe au renforcement de notre industrie de santé en France, et montre que l’innovation n’est pas seulement dans les vaccins eux-mêmes, mais également dans les dispositifs d’injection. C’est aussi cela que nous avons choisi d'accompagner avec France Relance ».

Présent dans 12 pays avec 42 usines et Fareva emploie plus de 13 000 salariés et réalise un chiffre d'affaires annuel atteignant 1,8 milliard d'euros.

Ecomnews - Adds