Ecomnews - Adds
L’Auvergne-Rhône-Alpes, 2ème région d'implantation des entreprises libérales
Par Denys Bédarride publié le 05 NOV 2018 à 09:00
L’OMPL publie ses baromètres régionaux : des photographies complètes et détaillées de l’activité et de l’emploi des 107.488 entreprises et de leurs 436.504 salariés des entreprises libérales de son périmètre*. La région Auvergne-Rhône-Alpes est le deuxième pôle d’attractivité des professions libérales avec 13.403 entreprises qui emploient 52.346 personnes, soit près de 12% de l’emploi au niveau national. 

Plus de 13.000 entreprises, surtout des TPE

Les baromètres de l’OMPL étudient l’évolution de l’emploi 1.385 entreprises dans le cadre de vie-technique, 1.619 dans le juridique et 10.389 dans celui de la santé.

La santé représente la majorité des effectifs : 36.936 salariés, travaillant essentiellement dans les pharmacies d’officine (13.851 personnes), les cabinets médicaux (9.700 personnes) et les cabinets dentaires (5.538).

La région se caractérise par la présence importante de petites structures : dans le cadre de vie-technique, 8 entreprises sur 10 comptent entre 1 et 5 salariés, 86% des entreprises du secteur juridique ont moins de 6 salariés, tandis que dans le secteur de la santé, 58,95% des entreprises ont deux salariés au maximum.

Forte proportion de femmes

82,86% des salariés des entreprises libérales du champ de l’OMPL sont des femmes. En Auvergne-Rhône-Alpes, la proportion est supérieure : 83,64% avec une très forte majorité dans les métiers de la santé (91,46%).

Dans le juridique, elle atteint 82,06%, tandis que la parité est quasiment atteinte dans les métiers du cadre de vie-technique : 49,39% de femmes et 50,61% d’hommes.

Emplois pérennes

Dans toutes les branches, tant au niveau national que régional, le CDI est la référence : 84,83% des contrats au niveau national, 85,59% en Auvergne-Rhône-Alpes.

La différence entre les chiffres au niveau national et régional s’explique notamment par l’importance des effectifs des cabinets d’avocats. Une branche qui propose de nombreux contrats de stages rémunérés.

Qualité de Vie au Travail supérieure à la moyenne nationale

Le temps partiel est également une spécificité des entreprises libérales : 36,89% des salariés en Auveergne-Rhône-Alpes travaillent à temps partiel (33,08% au niveau national). L’étude menée en 2013 sur ce sujet avait montré qu’il est choisi dans 85% des cas, et même parfois jusqu’à 90% dans le secteur cadre de vie-technique.

Cette liberté de choix semble d’ailleurs corroborée par les études nationales menées sur la qualité de vie au travail : en 2014, la note globale était de 11,87/20 en 2014. Elle progresse en 2017 : 13,26/20.

Ces baromètres présentent les informations saillantes concernant les salariés des entreprises libérales du champ de l'OMPL, à partir des données d’Actalians et de la DADS 2014 fournies par l'Insee

?id=VweGFiT1GKlVCfNNEIYzyMth8N7M1Sy2
Stéphane Rapelli, enseignant économiste

**les études d'administrateurs et de mandataires judiciaires, les entreprises d'architecture, les cabinets d'avocats, les cabinets dentaires, les études de commissaires-priseurs judiciaires et salles de ventes volontaires, les entreprises d'économistes de la construction, les cabinets d'experts en automobile, les cabinets de géomètres experts - topographes - photogrammètres - experts fonciers, les laboratoires de biologie médicale, les cabinets médicaux, les études d'huissiers de justice, la pharmacie d'officine et les cliniques vétérinaires.

L’OMPL en bref

L’OMPL est une association créée le 28 février 2005, par la signature d’un accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des salariés des professions libérales. Les signataires : l'UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales) et les 5 syndicats de salariés représentatifs au plan national (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO).

Ses missions

  • Dresser un état général de l'emploi et des qualifications dans les entreprises libérales.
  • Réaliser des études prospectives sur l'évolution des entreprises, de l'emploi et des qualifications à court et moyen terme.
  • Répondre aux demandes spécifiques des CPNEFP (Commission Paritaire Nationale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle) sur les questions emploi-formation.
  • Organiser des journées de rencontre/débat en lien avec les problématiques d'emploi et de qualification dans les entreprises libérales.
Ecomnews - Adds