Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : Amelia reprend la liaison aérienne Clermont-Ferrand/Paris
Par Robert Fages publié le 12 AOÛT 2020 à 09:43
Le premier vol est prévu le 14 septembre et sera assuré par un ATR 72-600 nouvelle génération

Depuis l’annonce faite par Air France de supprimer ses vols entre Clermont-Ferrand et Orly, la mobilisation en Auvergne a été totale pour sauver cette ligne cruciale pour le désenclavement du territoire.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, Clermont Auvergne Métropole, Département du Puy-de-Dôme, Objectif Capitales se sont serrés les coudes pour relancer cette ligne.

La liaison aérienne représente un enjeu majeur pour la région : elle permet au bassin industriel clermontois de bénéficier d’un lien direct et rapide avec la capitale.

Elle est indispensable pour l’essor de l’économie régionale. A partir du 14 septembre, la liaison aérienne entre Clermont-Ferrand et Orly sera rétablie. C’est la compagnie Amelia, du Groupe Regourd Aviation, qui reprend le flambeau.

Amelia affiche d’emblée son objectif : soutenir la mobilité des Auvergnats. La compagnie aérienne débutera ses vols le 14 septembre. Cette liaison aérienne est la deuxième ouverture de ligne de l’année pour Amelia, après Rodez-Paris Orly en janvier. Elle participe à la stratégie de développement d’un réseau régional.

« Le groupe Amelia a pour volonté de participer de façon active au développement du tissu économique régional français. Après l’exploitation de la liaison aérienne Rodez- Paris Orly, la reprise de Clermont-Ferrand-Paris Orly est une nouvelle étape franchie dans cette voie. Nous avons hâte de mettre notre expertise opérationnelle au service des Auvergnats. Dans ce cadre, nous remercions les collectivités territoriales de nous avoir accordé leur confiance , » affirme Alain Regourd, président du groupe Amelia qui poursuit : « Nous baserons deux appareils à l’aéroport de Clermont Aulnat, un ATR 72-600 de 72 sièges et un Embraer 145 de 50 sièges afin de consolider nos opérations en Auvergne. Nous exploiterons principalement la liaison entre Clermont et Paris avec l’ATR 72-600 appareil de nouvelle génération ».

En semaine, les professionnels pourront effectuer l’aller-retour sur la journée, depuis Paris ou Clermont-Ferrand, bénéficiant d’une amplitude horaire d’au moins huit heures à destination.

En fin de semaine, les touristes auront la possibilité́ de profiter d’un week-end dans le Puy-de-Dôme ou à Paris. Amelia International est une compagnie aérienne du Groupe aéronautique Amelia Regourd Aviation.

Créé en 1976 par Alain Regourd, le Groupe est basé à Paris. Ses activités européennes se concentrent autour de trois métiers complémentaires : l’opération de lignes régionales en propre ou en sous-traitance pour le compte de grandes compagnies européennes et l’affrètement ponctuel d’avions. En 2018, le groupe a transporté plus de 80 000 passagers et desservi 500 destinations.

En 2019, le groupe décide de créer la marque Amelia pour unir ses activités européennes sous une même bannière. Le groupe possède une flotte de 15 avions : avions régionaux de 35 à 72 places et un coeur de flotte de 8 Embraer 145 de 50 places. Le groupe compte 300 salariés dont 80 pilotes

Pour la Région, Laurent WAUQUIEZ et Martine GUIBERT, Vice-présidente de la Région déléguée aux Transports et Présidente du Syndicat Mixte de l’Aéroport Clermont-Ferrand Auvergne, ont pris à bras le corps ce sujet.

Depuis, il a été identifié deux repreneurs possibles de la ligne, Chalair et Regourd/Amelia, deux compagnies qui avaient l’avantage de travailler avec Air France.

Chalair était une proposition intéressante parce qu’elle était capacité de reprendre très rapidement la liaison. Mais il a été décidé à l’unanimité du comité syndical, élargi aux parlementaires, de se positionner en faveur de Regourd/ Amelia, une compagnie solide financièrement qui a des perspectives de développement importantes pour d’autres liaisons au départ de Clermont-Ferrand et qui a également souhaité immédiatement jouer le jeu pour maintenir le centre de maintenance de HOP! et ainsi préserver les emplois.

Dès la mi-septembre, une rotation Clermont-Orly sera ainsi assurée le matin et le soir.

« Nous avons tous vécu en Auvergne la décision d’Air France de ne plus assurer la liaison entre Clermont-Ferrand et Paris-Orly comme un coup de poignard.

Cela nous paraissait inacceptable pour tous les Auvergnats qui doivent se rendre à Paris, d’autant que la ligne ferroviaire est un problème également majeur. Aujourd’hui, nous venons de gagner une bataille importante grâce à la mobilisation de tous.

En fédérant nos forces, nous avons obtenu qu’une nouvelle compagnie puisse assurer ces vols. Demain, notre cheval de bataille concernera la ligne ferroviaire Paris Clermont.

Pour cela, nous attendons encore des engagements forts de la part du Gouvernement. Nous ne lâcherons rien dans ce combat pour le développement de l’Auvergne », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-RhôneAlpes

Ecomnews - Adds