Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : Deuxième région la plus impactée par le chômage des entrepreneurs
Par Noémie Bouisset publié le 17 JUIN 2021 à 09:27
La région Auvergne-Rhône-Alpes reste la deuxième région la plus touchée en termes de chômage des entrepreneurs, malgré une baisse de près de 40 %.



La région a enregistré une baisse de -39,8 % du chômage des entrepreneurs en 2020. Selon l’observatoire de l’emploi des entrepreneurs, Altarès-GSC, il s’agit de la deuxième baisse la plus forte en France, derrière le Centre-Val-de-Loire qui affichait une diminution de -36,8 % entre l’année 2019 et 2020.

Or, en 2020, 3 629 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi dans la région. L’Auvergne-Rhône-Alpes reste donc la deuxième région la plus touchée par ce phénomène, derrière l’Île-de-France. Entre 2019 et 2020, cette dernière enregistrait 7 420 pertes d’emploi chez les entrepreneurs. Ensemble avec la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, les trois territoires représentaient près de la moitié de la totalité des pertes d’emploi des chefs d’entreprise en France.

Les trois quarts des chefs d’entreprise touchés par ce phénomène travaillent dans le secteur de la restauration, en Auvergne-Rhône-Alpes. Le secteur du commerce est le deuxième le plus impacté. Il compte 810 entreprises placées en liquidation judiciaire en 2020.

La construction et les services ont également enregistré un nombre de pertes d’emplois des chefs d’entreprise non négligeable, avec respectivement 809 et 497 dirigeants impactés dans la région.

Les départements où le chômage pour les dirigeants est le plus marqué sont le Rhône (956 entrepreneurs), l’Isère (577 entrepreneurs) et la Haute-Savoie (369), contre le Cantal (54), la Haute-Loire (53) et l’Ardèche (99) qui s’en sortent mieux. Ces derniers sont d’ailleurs ceux qui enregistrent les baisses les plus marquées du chômage : -60,4 % en Haute-Loire et -51 % en Ardèche.

Tous les départements de la région affichent une baisse du chômage des entrepreneurs comprise entre -24,9 % (département de l’Ain) et -60,4 % (Haute-Loire), sur l’année 2020. Cette tendance pourrait permettre de résoudre le problème des pertes d’emploi des dirigeants dans la région.

Ecomnews - Adds