Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : Enedis et la Fédération Régionale des Travaux Publics s’engagent pour l’emploi
Par Robert Fages publié le 04 OCT 2021 à 10:00
Enedis Auvergne et la Fédération Régionale des Travaux Publics Auvergne-Rhône-Alpes ont signé une déclaration commune pour renforcer l’attractivité et les compétences de la filière réseaux. Les deux signataires vont agir ensemble pour attirer les jeunes générations vers les métiers de monteurs réseaux.

Enedis prévoit d’investir plus de 2 milliards d’euros en Auvergne d’ici 2035 pour moderniser le réseau électrique et l’adapter au développement des nouveaux usages (mobilité électrique, autoconsommation, raccordement des énergies renouvelables…).

Pour réussir ce programme industriel, plus de 120 entreprises travaillent aux côtés d’Enedis Auvergne sur près de 60 000 kilomètres de réseaux aériens et souterrains de la région.

« La transition écologique est une formidable opportunité pour Enedis et l’ensemble des entreprises de réseaux secs afin de renforcer une filière stratégique de plus en plus essentielle en raison de l’importance croissante de l’électricité en France » souligne Cyrille Moreau, directeur régional d’Enedis Auvergne qui poursuit : « Pour accompagner cette croissance des investissements, le partenariat vise à poursuivre et renforcer les collaborations ».

Enedis Auvergne et les entreprises de réseaux secs constatent qu’il est de plus en plus difficile d’attirer les jeunes dans les métiers de réseaux et de les fidéliser. Aujourd’hui, 75 % des monteurs réseaux ont moins de 4 ans d’ancienneté dans le métier et la profession évalue ses besoins en recrutement à une trentaine par an pour l’Auvergne.

Enedis et la FRTP vont agir ensemble pour faire connaître la palette de métiers et attirer les jeunes générations vers ces emplois d’avenir. D’ici à 2035, en Auvergne, ce sont 5 000 km de réseaux HTA qui devront être rénovés et 1 000 km de lignes BT qui devront être renouvelées.

« Le nombre de monteurs de réseaux est insuffisant pour faire face à l’augmentation des investissements d’Enedis et les compétences des monteurs pour les réseaux électriques aériens notamment, deviennent de plus en plus rares. Dans ce contexte, l’ensemble de la filière souhaite se mobiliser pour renforcer sa capacité à former des opérateurs dans le domaine des réseaux aériens » ajoute Cyrille Moreau.

Et Pierre Berger, président de la Fédération Régionale des Travaux Publics AURA explique : « La FRTP AURA s’engage aux côtés d’Enedis pour accompagner Enedis dans son développement, garantir l’engagement coordonné de l’ensemble de la filière de travaux de réseau afin de favoriser les développement des compétences ».

Entreprise de service public, Enedis Auvergne, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité emploie 986 personnes sur les 29 sites de son secteur d’intervention. Elle compte 940 525 clients.

La Fédération régionale des Travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes, syndicat professionnel, représente 1 411 entreprises sur les 12 départements, spécialisées dans les travaux routiers, le terrassement, les travaux d’installation de réseaux électriques et de réseaux de canalisations, le génie civil. L’ensemble de ces secteurs emploient 39 100 salariés.

En Auvergne, la Fédération Régionale des Travaux publics fédère quelques 150 entreprises, dont une vingtaine spécialisées dans les réseaux secs.

Ecomnews - Adds