Ecomnews - Adds
Le bassin économique d'Alès est le 3ème Pôle industriel d'Occitanie
Par Rédaction publié le 20 MARS 2017 à 08:57
AGENDA
Date de début :
Date de fin :
Catégories :
Organisateur :
Lieu :
Comme chaque année depuis 2011, la semaine de l'industrie du 20 au 26 mars à Alès a proposé au public des animations, visites d'entreprises, conférences ou encore des rencontres avec des professionnels de l'industrie. Mais cela a aussi permis de voir le fort potentiel industriel que représente ce bassin.

Cet événement, qui en est à sa 7ème édition, s'est déroulé du 20 au 26 mars, et s'est focalisé sur le thème de « l'industrie aussi, c'est l'écologie ».

A Alès, c'est la Direction générale des entreprises (DGE) qui a eu l'honneur de piloter cet événement visant à promouvoir l'industrie locale. En effet, en allant à la rencontre du public, la semaine de l'industrie a pour but de renforcer l’attrait de ce secteur et de ses métiers, notamment auprès des jeunes.

En 2017, cet événement illustrant la richesse du bassin alèsien sera présenté par la CCI du Gard, les mines d'Alès, l'Agence de développement Alès Myriapolis et la SAEM d'Alès, Alès Agglomération et la Maison de l'Emploi.

La région des Cévennes, vivier de l'industrie

Le début de l’exploitation minière en Cévennes remonte aux années 1230 . Le charbon était alors une énergie majeure dans l'avènement et le déroulement de la révolution industrielle. Il a constitué une importante source de revenus pour Alès.

Seulement, dans les années 1970, avec la fin de l'extraction minière, le bassin alésien a dû se renouveler. Conservant un indéniable savoir-faire industriel, il a su garder à son côté des partenaires de choix.

Outre les grands groupe qui étaient déjà historiquement implantés dans la capitale des Cévennes (Merlin Gérin, Crouzet, Solvay/Rhodia, Axens, NTN-SNR Roulements), le bassin a pu compter sur des entreprises plus modestes, mais très innovantes sur le plan des nouvelles technologies.

Ainsi, avec le concours d'acteurs institutionnels locaux tel que CCI, Ville d'Alès, Communauté d'Agglomération, Ecole des Mines d'Alès, Alès Myriapolis, SAEM Alès, le territoire a diversifié ses activités.

Il y a 10 ans, une politique de filières a été instaurée : elle se concentre autour de l'agroalimentaire, du bois, de la construction et maintenance, des écoactivités et des sports mécaniques.

Les activités prédominantes dans le bassin d'Alès sont surtout la métallurgie (qui représente 750 emplois) et la fabrication de produits électriques (qui concerne environ 700 emplois). Viennent ensuite l'industrie alimentaire, puis la fabrication de machines et d'équipement de l'industrie chimique.

Le bassin d'Alès compte désormais plus 1800 entreprises dans le secteur de l'économie productive (Industrie, Service à l'industrie et Construction). Ces entreprises mobilisent 8000 emplois, et génèrent environ 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires, dont 20% proviennent de l'export.

Un dynamisme local

Au niveau local, les principaux acteurs se sont évertués à évoluer au rythme des mutations technologiques qui régissent l'industrie moderne. Alès s'est démarquée de ses pairs en investissant dans deux systèmes productifs locaux : le SLP écoactivités et le SLP sports mécaniques.

Ainsi, l'agglomération s'est faite une place de choix dans la région Occitanie: 3ème pôle industriel, elle a également été élue 2ème meilleure agglomération de France pour entreprendre en 2016 selon le magazine « l'Express entreprendre ».

Si le modèle alèsien a été encensé, c'est parce qu'il a su instaurer une politique intelligente en partenariat avec les acteurs économiques locaux.

En bref, le territoire fait preuve d'un indéniable dynamisme grâce à des entreprises pionnière et innovante, ainsi qu'à des initiatives tel que la création d'un guichet unique pour les porteurs de projets ( Alès Myriapolis), ou la collaboration avec la CCI du Gard.

Les entreprises mobilisées

A l'occasion de la 7ème édition de la Semaine de l'Industrie, 8 entreprises du bassin d'Alès sétaient mobilisées : Arcadie (le leader sur marché français des épices issues de l'agriculture biolog'ique), Axens (un fournisseur international de technologie, de catalyseurs, et de services pour l'industrie du raffinage, de la pétrochimie, du gaz et des carburants alternatifs).

Etaient également présents Merlin Gérin Alès (développeur de composants électriques), MLT lacing Technology (spécialisé dans la conception d'agrafe), MSL (concepteur de moustiquaires et de stores) , SNR Cévennes (qui fabrique des roulements pour l'automobile), Solides Divisés Technologies (une société industrielle se focalisant sur la micronisation, l'analyse et le traitement des solides divisés), et enfin Tout'Embal qui, comme l'indique son nom, est spécialisé dans la fabrication d'emballages.

Le bassin d'Alès est le 3ème pôle industriel de la région Occitanie grâce à ses activités innovantes @AlesMyriapolis

Ecomnews - Adds