Ecomnews - Adds
Bordeaux : Un bilan globalement positif pour les soldes d’hiver
Par Fiona Urbain publié le 16 MARS 2021 à 09:10
46% des commerçants interrogés qualifient le bilan des soldes d’hiver 2021 satisfaisant, voire très satisfaisant, contre 23% à la suite de l’enquête réalisée lors de la première semaine des soldes. Mais les commerçants restent prudents sur la suite et redoutent un impact quand les centres commerciaux de plus de 20 000 m² réouvriront.

Comme elle le fait régulièrement, la CCI Bordeaux Gironde a lancé une enquête Flash auprès des commerçants bordelais afin de réaliser un bilan des soldes d'hiver 2021 et de mesurer l'impact de la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m².

Si 46% des commerçants interrogés semblent satisfaits, 60% estiment que leur chiffre d’affaires global sur les soldes d’hiver 2021 est inférieur voire très inférieur à celui de l’an passé, contre 87% lors de la première semaine des soldes

Outre les vacances scolaires et l’arrivée du beau temps, la fermeture des centres commerciaux et des galeries marchandes de plus de 20 000 m² semblent avoir eu un impact positif sur leur activité pour 44% des commerçants bordelais :

  • Un impact sur la fréquentation : 46% d’entre eux estiment que la fermeture des centres commerciaux a eu un impact important, voire très important,
  • Un impact sur le Chiffre d’Affaires : 60% d’entre eux estiment que la fermeture des centres commerciaux a eu un impact modéré en termes d’évolution de leur CA.

De nouveaux services aux clients face à la crise sanitaire

Pour faire face à la crise sanitaire, les commerçants ont mis en place de nouveaux services comme des horaires adaptés, des opérations de marketing ou de communication sur les réseaux sociaux. Le « Click and Collect » ou « Call and Collect » est le service qui s’est le plus développé.

Près d’un quart des commerçants interrogés, qui n’en disposait pas, le proposent désormais à leurs clients. Ce qui n’empêche pas la crainte d’un changement irréversible des habitudes d’achats en défaveur du centre-ville de Bordeaux et l’apparition de nouvelles friches commerciales dans les mois à venir.

Ecomnews - Adds