Ecomnews - Adds
Bordeaux : Little Worker vise 80% du marché français en 2021
Par Fiona Urbain publié le 01 FEVR 2021 à 10:06
L’entreprise bordelaise Little Worker, leader de la conception et rénovation d’intérieur labellisé RGE, tire un bilan très positif malgré la crise sanitaire et économique et vise 80% du marché français en 2021.

Un bilan 2020 très positif

Avec 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et 380 chantiers réalisés en 2020, Little Worker mène tambour battant la digitalisation du secteur de la rénovation.

« Les demandes de travaux ne se sont pas arrêtées pendant le confinement, bien au contraire. Les Français ont profité de ces parenthèses pour repenser leur intérieur et se sentir bien chez eux. Notre solution leur a permis de conduire leur projet sans rupture », explique Aurélien Bros, cofondateur.

Une tendance à la hausse qui explique l’accroissement de l’effectif Little Worker, passé de 40 collaborateurs en janvier 2020, à 70 aujourd’hui. Architectes, conducteurs de travaux, développeurs et responsables, ont été recrutés pour absorber la forte demande.

Dans le détail, c’est l’antenne parisienne qui concentre le volume de chantiers le plus important, suivie de près par l’antenne lyonnaise qui connaît un développement très rapide et recrute encore en conséquence. L’agence toulousaine, ouverte en mars dernier, réussit un excellent démarrage et compte déjà plus de 20 chantiers à son actif.

À Bordeaux, la demande reste dynamique et s’ouvre sur la métropole et alentours.

« Cette dynamique rejoint notre objectif de maillage territorial. Nous élargissons nos zones d’intervention pour aller au-delà des centres-villes », précise Aurélien Bros. Une stratégie qui, couplée à l’ouverture de 4 nouvelles antennes régionales, devrait permettre à Little Worker de s'adresser à 80% du marché de la rénovation dans l’Hexagone.

2021 : cap sur Nantes, Lille, Nice et Strasbourg et une diversification d’activité

Ce mois-ci, Little Worker inaugurera son agence nantaise. En février/mars, seront ensuite lancées les agences de Lille, Nice et Strasbourg.

« Tout est prêt. Nous avons étudié le marché local, délimité nos zones, identifié nos partenaires artisans. Nous sommes en plein recrutement des chefs d’agence. À Nantes, nous avons déjà notre profil. À Lille, Nice et Strasbourg, nous continuons d’étudier les candidatures. L’expérience dans la conduite de travaux et la bonne connaissance du territoire sont indispensables ! », affirme Eugénie Cuvilly, Directrice Marketing de Little Worker. Mi-2021, Little Worker sera donc présente sur 8 métropoles françaises.

En parallèle de cette expansion, l’entreprise poursuit la diversification de son offre. Objectif : proposer l’expérience de rénovation la plus complète et la plus fluide possible :

Little Worker lance son offre « La Cuisine By Little Worker » afin d’internaliser ce segment qui concerne 99% de ses chantiers. « Nous voulons proposer le meilleur des deux mondes : le design tendance et abordable des cuisines des grandes enseignes d’aménagement, allié à la qualité et au savoir-faire des cuisinistes traditionnels », précise Eugénie Cuvilly.

Chiffres clés

  • Panier moyen : 52 000 euros de travaux
  • Équipe : 70 collaborateurs
  • Objectif 2021 : 80% du marché de la rénovation en France
Ecomnews - Adds