Ecomnews - Adds
Bordeaux : une start-up lance une plateforme de télésuivi pour les patients du CHU
Par Rédaction publié le 25 AVR 2018 à 09:00
Satelia est un système permettant d’accompagner les patients en chirurgie ambulatoire. Avec cette application, actuellement en test au CHU de Bordeaux, les patients peuvent recevoir des informations ciblées en aval et en amont de leur entrée à l’hôpital. Une innovation au service du patient.
« Mon souhait est de mettre mon expertise métier au service d'une amélioration du suivi patient et de donner de la voix aux patients », explique Nicolas Pagès, le cofondateur de la plateforme.
Cet interne en anesthésie-réanimation au CHU de Bordeaux a eu l’idée de Satelia sur le terrain hospitalier.
Il y songeait depuis 2015, la plateforme a finalement vu le jour en novembre 2017, cofondée avec Paul Tiba, directeur d’une compagnie aérienne de rapatriements sanitaires.
Il aura encore fallu attendre quelques mois pour le début des tests, en mars 2018.
Depuis, les deux entrepreneurs ont signé un partenariat avec le CHU de Bordeaux, qui compte 12 000 à 15 000 patients par an bénéficiant d'une intervention ambulatoire, c’est à dire entrant et sortant de l’hôpital dans la même journée.

Comment fonctionne la plateforme ?

Satelia transmet des informations ciblées à la fois aux patients et aux professionnels de santé, avant et après les hospitalisations en chirurgie obligatoire.
Elle envoie aux patients un premier SMS comportant un formulaire à remplir. Cela permet de renseigner les informations concernant l'anesthésie et les transmettre aux professionnels de santé concernés.
Le patient reçoit ensuite des informations lui indiquant les interdits, les points de vigilance et les modalités de rendez-vous pour l'opération. À sa sortie de l’hôpital, et parfois jusqu’à 30 jours après son opération, il recevra une liste de questions sur son état de santé telles que « avez-vous des vomissements ? » et dont les réponses seront transmises au CHU de Bordeaux.
?id=8ZLQESWrL5SeO96wFgmOf5gmjZl8rPGm
Cette plateforme pourrait être une alternative au suivi habituel des patients, plus contraignant pour les infirmiers. Actuellement, en chirurgie ambulatoire, le personnel hospitalier rappelle tous les patients sortis de l'hôpital. Dans 50% des cas, les infirmiers tombent sur des répondeurs téléphoniques.
Avec cette application, un voyant vert s’allume sur le portable de l’infirmer si le patient a répondu que tout allait bien, orange si les items sont mitigés et rouge s'il y a un problème nécessitant une nouvelle consultation ou hospitalisation.
« Actuellement Satelia est testée en chirurgie ambulatoire mais la solution est amenée à être déployée très prochainement sur d'autres spécialités médicales, comme l'oncologie et la cardiologie où la population française exprime de gros besoins », explique Nicolas Pagès.
« L'idée reste de garder le lien avec le professionnel de santé même si on est à 40 km de l'hôpital ». Le cofondateur envisage également d’autres partenariats, avec des hôpitaux publics comme privés.
Ecomnews - Adds